Jean Claude de l'Estrac annonce la venue de François Hollande dans l'Océan Indien en juillet

monde
20140117 COI
©COI
Le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), Jean Claude de l’Estrac, a annoncé la tenue du 4ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement prévu pour en juillet aux Comores. 
Le dernier sommet date de 2005 et s’était réuni à Antananarivo, à Madagascar.
Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse au siège de la COI à Ebène, le 16 janvier.
En juillet 2014 Le président des Comores, Ikililou Dhoinine, recevra ses homologues,
le président  François Hollande qui a confirmé sa participation au prochain Sommet, le nouveau président malgache, Hery Rajaonarimampianina, dont l’investiture est prévue pour le 25 janvier, ainsi que  le président des Seychelles, James Michel et le Premier ministre mauricien, Navin Ramgoolam.

Voici les principaux points qui seront abordés lors de ce Sommet de Chefs d'Etat et de gouvernement aux Comores:

La question  de l’élargissement et ou de l’approfondissement de la COI pourrait  être débattue. L’organisation est aujourd’hui en présence d’une demande du Sri Lanka. Les Maldives ont exprimé un intérêt… Cette question est complexe et la COI a demandé à ce sujet l’étude d’un expert.
 
L’autonomie financière de l’organisation régionale sera également abordée.
La COI est financée par les Etats membres pour son administration et par des bailleurs pour ses projets (à 70% par l’Union européenne).
Jean Claude de l’Estrac  estime que la COI doit pouvoir compter sur une implication plus forte de ses pays membres, d’autant plus que le principal bailleur, l’Union européenne lie une part de son financement au poids de la contribution financière des Etats membres.

La connectivité, aérienne, maritime, numérique, audiovisuelle, constituera certainement un des thèmes prioritaires du Sommet, car elle est une préoccupation majeure de nos Etats, a souligné le Secrétaire général.
Pour n’évoquer que l’aspect aérien, un plaidoyer pour une stratégie régionale du transport aérien, « Les Ailes de l’Indianocéanie », a été publié et  transmis aux autorités gouvernementales. Ses conclusions feront l’objet de discussions lors d’une conférence des ministres de l’Aviation civile et des Transports.
La réunion des ministres des Affaires étrangères aux Seychelles a demandé la convocation urgente de cette conférence. « Il en va de la compétitivité de notre région. Je rappelle que les liaisons inter-îles sont 185% plus chers que les vols intra-Caraïbes par exemple sur des distances équivalentes », souligne le Secrétaire général.
Dans ce contexte les Seychelles ont proposé l’établissement d’un marché unique
du transport aérien dans l’Indianocéanie.

Par ailleurs, le 29ème Conseil des ministres de la COI se tiendra à Moroni en mars-avril. A cette occasion, l’Union des Comores cèdera la présidence du Conseil de la COI à Madagascar, la Grande Île n’ayant pu, à deux reprises, assumer ce mandat.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live