Le Guillaume : un homme de 55 ans incarcéré pour tentative d’assassinat

faits divers
Tribunal de grande instance
©Réunion la 1ère
Wilson Hadamar, 55 ans, ne supportait plus les insultes quotidiennes de son beau-frère. Vendredi soir, il a saisi un couteau et l’a frappé à quatre reprises. Les jours de Jean-Thierry Aubras ne sont plus en danger, mais il a été sérieusement blessé.
La loi des séries existe. La nouvelle preuve de cette affirmation est intervenue vendredi soir. Moins d’une semaine après le meurtre d’un sexagénaire au Guillaume. Une nouvelle vieille rancœur a dégénéré dans ce village des hauts de Saint-Paul.
Cette fois, la victime n’est pas décédée, mais son agresseur a tout de même été mis en examen pour tentative d’assassinat, dimanche en fin de matinée, avant d’être placé en détention provisoire.
 
Poignardé de la main gauche
 
Selon Wilson Hadamar,  55 ans l’auteur de quatre coups de couteau, la tension était très vive avec son beau-frère qui lui reproche d’avoir construit une maison sur le terrain familial. Vendredi, excédé d’être insulté, il s’alcoolise et se rend au domicile de Jean-Thierry Aubras, 46 ans armé d’un couteau de cuisine. Après une nouvelle dispute, il sort son arme et frappe à quatre reprises de la main gauche, le blessant sérieusement. Les jours du quadragénaire ne sont plus en danger mais il a été sérieusement blessé. Une incapacité temporaire de travail de 30 jours a été délivrée à Jean-Thierry Aubras.
En garde à vue, Wilson Hamadar a affirmé qu’il n’a pas voulu tuer son beau-frère, sinon il l’aurait poignardé de la main droite. Un point qui devrait être débattu lors de l’instruction et lors du procès. Le prévenu encourt la réclusion criminelle à perpétuité.