Le préfet déclenche le dispositif ressources hydrocarbures du plan ORSEC à compter de 14h aujourd’hui

social
20140130 Station E
©Gilbert Hoair
Une décision  pour garantir les soins, le bon fonctionnement des secours et le maintien de l’ordre public.
Le mouvement de grève des gérants de stations service est très largement suivi. Il est pratiquement impossible aujourd’hui pour un automobiliste de trouver du carburant. Les stations sont fermées et beaucoup n’ont plus de sans-plomb et de gasoil à vendre.
La SRPP est bloquée et les camions ne peuvent plus assurer d’approvisionnement.
 
Certains services d’urgence sont difficulté.
Le préfet a réquisitionné plusieurs stations service pour approvisionner des véhicules de secours, d’urgence et de sécurité

La préfecture précise :
Sont concernés : SDIS, SAMU, gendarmerie, police, administration pénitentiaire, préfecture et sous préfectures, transports de fonds, transports en commun, organismes d’aide aux handicapés et associations de soins à domicile, médecins et infirmiers libéraux, véhicules de transports de malades (ambulances et VSL), transports de produits pharmaceutiques, EDF, véhicules des maires ainsi que les services des routes du conseil général et du conseil régional.
Les services de police et de gendarmerie veilleront à la bonne application de ces mesures.

Afin de garantir l’approvisionnement des stations réquisitionnées, les compagnies pétrolières sont également concernées. La SRPP est ainsi réquisitionnée pour le remplissage des véhicules chargés de l’approvisionnement des stations et de l’aéroport de la Réunion Roland Garros.
 En cas d’urgence, il est recommandé de s’adresser aux mairies, à l’agence régionale de santé, aux sous-préfectures et à la préfecture.