Abdoolah Panshbaya condamné à un an de prison pour escroquerie

justice
Abdoolah Panshbaya condamné à un an de prison ferme
Dans la salle d'audience du tribunal de Champ-Fleuri, Abdoolah Panshbaya (de dos à gauche sur la photo) attend la décision du tribunal correctionnel. Il sera condamné à un an de prison. ©Réunion 1ère
Pour avoir détourné plus de 300 000 euros de subventions, l'ancien membre du cabinet de Nassimah Dindar, Présidente du Conseil général, a été condamné à un an de prison ferme et à 248 000 euros de dommages et intérêts. 
Homme de confiance de la présidente du Conseil général, Abdoolah Panshbaya a donc été condamné à un an de prison ferme mais sans mandat de dépôt. Le tribunal correctionnel de Saint-Denis l'a reconnu coupable de faux et d'usage de faux, d'abus de confiance et d'escroquerie.
Pour se payer des escapades à Paris entre séjours dans des hôtels de luxe et matches de football, il n'aura pas hésité à détourner plus de 300 000 euros destinées à des associations. Outre la peine de prison, Abdoolah Panshbaya devra verser 248 000 euros de dommages et intérêts au Conseil général et 7 500 euros à l'une des associations lésées. 

Réactions des avocats à l'issue de l'audience : 
 
Me Jacques BELLOT (avocat du département) suivi du bâtonnier Georges-André HOARAU (avocat d'Abdoollah Panshbaya)

Itw des avocats du Conseil général et d'Abdoolah Panshbaya