réunion
info locale

Procès Pistorius : l'image de l'athlète écornée après la première semaine d'audience

justice
pistorius
L'athlète Oscar Pistorius devant le tribunal de Pretoria, le 4 juin 2013. ©ALEXANDER JOE / AFP
La première semaine du procès d'Oscar Pistorius vient de s’achever à Prétoria, en Afrique du sud. Plusieurs témoignages sont venus mettre à mal la thèse défendue par l'athlète, qui persiste à parler d'accident, assurant avoir pris sa petite amie Reeva Steenkamp pour un cambrioleur. 
Vendredi, c’est un garde de sécurité qui a expliqué avoir téléphoné a Oscar Pistorius, juste après la mort de reeva Steenkamp. Le garde a décrit un Pistorius pleurant au téléphone mais qui lui aurait dit : "tout va bien".
 
Le même jour, une ancienne petite amie du champion a dressé le portrait du champion en homme colérique, gardant sur lui en permanence une arme à feu. Elle a raconté qu'un jour, elle se trouvait avec Pistorius dans une voiture conduite par un ami lorsque celui-ci a été arrêté par la police pour excès de vitesse. Très en colère après avoir été arrêté, Oscar Pistorius aurait tiré à travers le toit ouvrant d'une voiture pour se défouler.

L'audience doit reprendre lundi matin. Si Oscar Pistorius est jugé coupable du meurtre avec préméditation de Reeva Steenkamp, il pourrait être condamné à une peine d’emprisonnement à vie.

Publicité