réunion
info locale

Pourquoi le débat de Saint-Louis n'a pas eu lieu

médias
Logo Municipales
Réunion 1ère a été dans l'obligation d'annuler le débat spécial municipales consacré à la commune de Saint-Louis ce mercredi. Une trentaine de militants d'une candidate qui n'avait pas été invitée ont bloqué tous les accès au bâtiment. 
Ils étaient une trentaine à bloquer tous les accès à Réunion 1ère hier, empêchant les invités du débat de rentrer, mais aussi le personnel de sortir. Malgré de longues négociations, les 5 voitures positionnées devant les grilles sont restées là jusqu'à 20h30. Devant l'impossibilité de réunir les candidats sur le plateau, Réunion 1ère a été contrainte d'annuler l'émission.

Ce n'est pas la première fois que les candidats non invités manifestent leur mécontentement, mais jamais la chaîne n'avait du se résoudre à une annulation. Depuis le début des débats consacrés aux élections municipales, Réunion 1ère a procédé à un choix dans les invités pour que ces débats se déroulent dans de bonnes conditions techniques, et qu'ils permettent la clarté dans les échanges entre candidats. Ce choix a été guidé par les règles du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (voir encadré). Pour les candidats non retenus, et pour respecter la règle de l'équité, le CSA demande simplement à ce que toutes les listes, y compris celles qui n'ont pas été retenues pour le débat, soient citées.

Néanmoins, la chaîne a décidé d'aller au delà des recommandations du CSA en proposant aux candidats non invités non seulement un reportage dans le 19/20, mais également une interview enregistrée diffusée dans le cours du débat. C'est ce qui s'est passé dans les cas de Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-André, Le Tampon, Sainte-Marie, Saint-Pierre et Le Port. La candidate à l'origine de l'annulation de ce mercredi avait refusé la possibilité de s'exprimer alors que la proposition lui avait été faite formellement.


Les critères du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA)
Pour estimer la représentativité des candidats, le CSA recommande de se baser sur plusieurs critères: 
·         les résultats du candidat aux plus récentes élections
·         les résultats de la formation politique du candidat aux plus récentes élections
·         La visibilité dans les sondages du candidat et/ou de sa formation politique

et également la capacité à manifester concrètement son implication dans la campagne : organisation de réunions publiques, désignation d'un mandataire financier, et plus généralement toute initiative permettant de porter à la connaissance du public les éléments du programme du candidat.
Publicité