Viol au RSMA : deux élèves âgés de 20 et 21 ans suspectés

faits divers
Tribunal de Saint-Pierre
©Réunion 1ère
Deux élèves du RSMA de Terre-Sainte en garde à vue pour le viol d’une stagiaire. Placés en garde à vue mardi, ils devraient être mis en examen dans la journée avant d’être placés en détention provisoire.
Deux jeunes majeurs sont en garde à vue au commissariat de Saint-Pierre pour le viol d’une élève du régiment du service militaire adapté de La Réunion (RSMA). Les faits se seraient déroulés à Terre-Sainte dans la nuit de vendredi à samedi dans un dortoir du quartier Suacot.
Selon les révélations de la plaignante, les deux suspects l’auraient contrainte à avoir des relations sexuelles. La jeune stagiaire a déposé plainte, lundi au commissariat de la sous-préfecture. Elle était accompagnée pour cette démarche par le médecin militaire.
Les deux suspects ont été interpellés, mardi matin, dans le quartier Suacot où ils avaient été placés aux arrêts.
 
Réfractaires aux interdits
 
La hiérarchie militaire a pris le récit de la victime très au sérieux. Elle a tenu à l’aider à porter plainte pour viol et a également déposé une plainte, au nom du RSMA, contre les deux suspects.
Les deux jeunes majeurs avaient déjà fait l’objet de plusieurs procédures disciplinaires, en interne, pour des manquements répétés aux règles de vie. Ils auraient été surpris dans la caserne avec du zamal.
Défavorablement connu avant d’intégrer le régiment, ils n’ont jamais réussi à se racheter une conduite pour suivre une formation. Désormais, l’avenir des violeurs présumés passe par le parquet de Saint-Pierre et une probable détention provisoire.