Accident mortel de la Jamaïque : l’enquête en milieu de journée provoque un bouchon

faits divers
Accident Jamaïque
©Christian Bonardel
Les automobilistes désireux de rejoindre l’Est du département , mercredi, ont du prendre leur mal en patience. Les policiers, de la brigade accident, accompagnés d’un expert ont procédé à des relevés sur les lieux de la tragédie survenue vendredi soir au niveau du zoo du Chaudron,.
Il est un peu plus de 14 heures, ce mercredi 10 Avril, les automobilistes, qui empruntent le boulevard Lancastel puis la rue Léopold-Rambaud pour quitter le chef-lieu en direction de l’Est, circulent au pas. Les policiers de la brigade accident, aidés d’une équipe de la direction régionale des routes (DRR) viennent de basculer la circulation, de deux à une voies, au niveau du zoo du Chaudron. Cette gêne va durer une heure pour les besoins de l’enquête. Sous l’œil d’un expert, ils procèdent à des relevés sur le lieu où s’est produit l’accident mortel dans la nuit de vendredi à samedi dernier.

Vitesse et prise de risques

Selon les premiers témoignages recueillis sur place et selon le pilote du scooter impliqué dans cette tragédie : la victime, Thierry Tévané, 38 ans, circulait très vite sur « sa moto » (Ndlr : moto signalée volée) en direction de l’Est. Il aurait tenté de passer entre le scooteriste et la voiture que celui-ci venait de doubler, juste au moment où le conducteur du 125 venait d’entamer sa manœuvre pour se rabattre sur la droite de la chaussée.
Pris au piège de sa vitesse, le pilote de la grosse cylindrée n’a rien pu faire. Il a percuté un palmier au milieu de la chaussée. Un choc fatal, l’homme a été littéralement décapité par une palme de l’arbre.
C’est donc pour vérifier les déclarations des uns et des autres, que les enquêteurs sont revenus sur les lieux la tragédie. Photos et relevés métriques vont leurs permettre de se faire une idée plus juste sur le déroulement de ce drame.
Accident de la Jamaïque
Les enquêteurs ont récupéré des morceaux des deux roues impliquées dans la tragédie ©Christian Bonardel
Accident de la Jamaïque
©Christian Bonardel
Accident de la Jamaïque
Le palmier a été sectionné dans le choc ©Christian Bonardel
Accident de la Jamaïque
©Christian Bonardel
Accident de la Jamaïque
©Christian Bonardel

 

Un piéton renversé à Saint-Louis
Un piéton de 42 ans a été percuté sur la bande d’arrêt d’urgence, le long des deux voies en direction de Saint-Pierre. L’accident s’est produit juste avant le pont de la Rivière-Saint-Etienne vers 18h30 ce mercredi 10 avril 2014. L’automobiliste n’a pas pu éviter la victime qui s’était garée le long de l’axe rapide pour récupérer le pot d’échappement qu’elle venait de perdre.
Pris en charge par les sapeurs-pompiers de Saint-Louis, le piéton souffrait d’un grave traumatisme à la jambe gauche et de vives douleurs thoraciques. Selon les secouristes, le pronostic vital n’était pas engagé quand il a été transporté aux urgences de l’hôpital de Terre-Sainte.