réunion
info locale

A trois jours des finales, la France occupe la première place du classement par nation aux mondiaux de surf juniors

surf
Mathis Crozon à Salinas (Equateur)
Mathis Crozon désormais à trois jours des finales à Salinas ©FFSurf
Un véritable retournement de situation pour les bleuets. Après un mercredi sombre, l'équipe de France a réalisé de véritables prouesses sur les vagues de Salinas.
Oubliées les mauvaises séries de la veille ! Les bleuets ont surfé à la perfection à Salinas, en Equateur, et se retrouvent désormais, à trois jours des finales, en tête des compétitions avec seulement deux éliminés. Pour la Fédération française de surf, " La raison n'est pas à chercher dans les vagues, les planches, le soleil ou l'option tactique. Elle est limpide : ceux qui ont fait les patrons dans l'eau ont gagné. Et à ce jeu, les Français se sont montrés déterminés ". 


Pour les 7 français engagés hier, jeudi, c'était quitte ou double. Ils se sont montrés déterminés à s'imposer à l'instar du Saint-Leusien Mathis Crozon. Pour la FFSurf : " Crozon double les plaisirs. Deux Japonais puis deux Brésiliens face à Mathis Crozon ? Du haut de ses 14 ans, le Réunionnais n'a pas eu froid aux yeux. Sans se poser de question, il a laminé le beach break de Salinas, passé deux tours, et s'est montré aux yeux du jury. Le constat est le même pour Titouan Boyer et Len's Arancibia, tous deux vainqueurs de leur heat et qualifiés comme Crozon pour le tour de repêchages 5. Contractés au début des Mondiaux, nos cadets surfent enfin libérés. Avec Léo-Paul Etienne, toujours dans le tableau principal, lui, ils sont tous les quatre encore dans la course. Une perf assez rare dans le camp français pour être soulignée ".

Même satisfaction pour la bénédictine. Lisa Girardet a fait preuve de la même volonté de ne rien laisser à ses adversaires : "​ C'est ce qu'a également fait Lisa Girardet chez les cadettes en matinée : très active dans l'eau, sans cesse à la bataille, elle est parvenue à passer son tour de repêchages ".

A trois jours des finales, la France a redressé la tête et avance en ordre groupé. Toujours sur le podium du classement des nations, elle a lancé un message fort à tous ses adversaires : elle ne lâchera rien !
Lisa Girardet à Salinas (Equateur)
Belle performance de la bénédictine jeudi à Salinas ©FFSurf

FFSurf

 

Publicité