Saint-Louis, Saint-Paul, Le Port et l'Etang Salé reçoivent un avis favorable de la commission interministérielle des catastrophes naturelles

gouvernement
Bejisa est à 80 km de La Réunion. La préfecture annonce des risques de submersions dans l'ouest.
©P. Hoareau
Dans un communiqué de la rue Oudinot, la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, confirme l'état de catastrophe naturelle pour les communes de Saint-Louis, Saint-Paul, Le Port et l'Etang Salé durement touchées par les submersions marines du cyclone Bejisa début Janvier.
Communiqué du Ministère des Outre-Mer


St Louis, St Paul, Le Port et l'Etang Salé reçoivent un avis favorable de la commission interministérielle des catastrophes naturelles

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, prend acte et salue la décision rendue le 15 avril par la commission interministérielle des catastrophes naturelles concernant les communes de St Louis, St Paul, Le Port et l'Etang Salé de l'ile de la Réunion.

Ces quatre communes voient reconnaitre l'état de catastrophe naturelle au titre des dommages spécifiques causés par les submersions marines, en complément des dommages déjà reconnus en janvier dernier au titre des inondations et des coulées de boue suite au passage du cyclone Bejisa.
 
Cette décision permettra aux sinistrés de bénéficier d'une garantie d'assurance élargie dans le cadre de contrats d'assurances privées.
 
La ministre se félicite par ailleurs que conformément aux engagements pris par le gouvernement, les dossiers des exploitants agricoles, dont la pérennité de l'activité était directement menacée par le passage du cyclone ont été d'ores et déjà totalement indemnisés par le fonds de secours. L'ensemble des services de l’État est mobilisé pour que l'instruction de tous les dossiers de demandes de fonds de secours aboutisse dans les meilleurs délais.