Assises : les sept braqueurs avaient écumé les stations-service et les boulangeries de l’Ouest

justice
Assises
©Réunion 1ère
Cette nouvelle session d’assises est consacrée pour l’essentiel aux braqueurs de l’Ouest. En Mars 2012, les gendarmes de Saint-Paul sont sur les dents. Une fine équipe écume, les boulangeries, les magasins et les stations-service de Saint-Paul, du Port et de La Possession.
Du 28 Mai au 6 Juin 2014, les jurés de la cour d’assises de La Réunion se pencheront sur le sort de David Julienne, Yohann Kiry, Quentin et Ludovic Malétie, Rénaldo Permal, Fabrice Prévoté et Grégory Rivière. Ces sept jeunes hommes, originaires de La Possession et du Port sont jugés pour avoir effectué une série de braquages  à la fin du mois de Mars 2012.
Ces vols à mains armés de fusil, sabre ou batte de baseball ont défrayé la chronique judiciaire pendant plusieurs jours.
Dans la nuit du 26 au 27 mars, les voleurs pénètrent dans les bureaux des sociétés MTI et Soléo au Port. Le bilan de ce casse est d’une voiture, un I Pad et un appareil photo. Ce passage à l’acte manque d’argent en espèce, les prévenus décident, donc, de s’attaquer à la station-service Incana et à la boulangerie Les 3 Epis de Saint-Paul. Le bilan est maigre. De la monnaie, quelques cartouches de cigarettes et de l’alcool.  
 
30 ans de réclusion
 
Le lendemain, encouragé par cette première expédition, la « bande » de braqueurs s’attaque à la station Shell de La Possession, située le long de la quatre-voies, puis aux boulangeries La Bigoudenne et l’Ambassadeur. Là encore, le butin est ridicule, un fond de caisse, des cigarettes, des paquets de bonbons. En revanche, ils laissent derrières eux des employés choqués et des milliers d’Euros de dégâts. Une devanture et une vitrine cassées doivent être remplacées et le coût de ces infrastructures s’élève vite.
La série noire est proche de la fin, mais avant d’être interpellés, les braqueurs de l’Ouest ciblent les magasins Hyper-Jardin et Helder, situés respectivement à Saint-Paul et à La Rivière-des-Galets.
Ils encourent 30 ans de réclusion criminelle et 150 000 Euros d’amende pour avoir commis ces vols à main armée en bande organisée.
 
*Les assises ouvrent le lundi 26 Mai 2014. Deux jours sont consacrés au procès d’un homme poursuivi pour viols et agression sexuelle sur mineur de 15 ans par ascendant. Pour protéger la victime, nous ne révélons par l’identité du prévenu.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live