32 cas de leptospirose et 1 décès depuis le début de l’année

santé
ARS-OI et leptospirose
Archives
La leptospirose est une maladie grave, voire mortelle, causée par une bactérie souvent présente chez les rongeurs et notamment les rats. A La Réunion, chaque année, durant l’été Austral, une recrudescence des infections par la leptospirose est constatée.
Durant le premier trimestre (1er janvier et le 31 mars 2014), 32 cas de leptospirose ont été confirmés à La Réunion, contre 38 à la même période en 2013. L’ARS OI précise même que, « contrairement aux années précédentes, il n’y a pas eu de pic saisonnier apparent mais les cas sont survenus régulièrement tout au long du trimestre. » 

Sur 32 patients, 31 ont été hospitalisés dont 6 en réanimation et 1 décès a été signalé. Parmi les patients on note une prédominance d’hommes soit 30 malades sur 32 avec une moyenne d’âge de 41 ans [16-67 ans]. Des chiffres habituellement observé pour la leptospirose. Géographiquement, les cas étaient repartis sur l’ensemble de l’île mais avec une prépondérance des cas dans l’ouest, secteur le plus touché (10 cas sur 32) contre 8 dans l’est , 7 dans le nord et 7 dans le sud.

L’enquête réalisée révèle que parmi ces 30 patients, 13 ont pratiqué des activités de loisir en eau douce, 7 contaminations ont été liées à des travaux de remise en état après le passage du cyclone Bejisa et 9 ont pratiqué une activité agricole ou de pleine nature, dont un dans le cadre de ses activités professionnelles.  Au total, 17 d’entre eux présentaient des blessures, et aucun ne les avait suffisamment protégées durant ses activités. 

Une occasion pour L'Agence Régional de Santé de rappeler : les mesures de prévention et de protection individuelle contre la leptospirose.
  • Se protéger par le port de bottes et de gants lors d’une activité à risque (agriculture, élevage, jardinage, pêche en eau douce, chasse,.. .)
  • Eviter de se baigner en eau douce lorsqu’on est porteur de plaies (ou à défaut protéger les plaies en utilisant des pansements imperméables) et limiter les  contacts des muqueuses avec l’eau (port de lunettes de natation);
  • Eviter de marcher pieds nus ou en chaussures ouvertes sur des sols boueux ;
  • Consulter sans délai un médecin en cas d’apparition des symptômes en lui signalant l’activité à risque pratiquée.


Signaler un cas de leptospirose
Pour signaler un cas, contacter la Plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS océan Indien:

Plateforme de veille et d’urgences sanitaires de la Réunion
Tel : 02 62 93 94 15 - Fax : 02 62 93 94 56
Email : ars-oi-signal-reunion@ars.sante.fr