Week-end noir sur les routes de La Réunion

faits divers
20140910 Poteau
Photo d'illustration ©Hubert Debeux
Quatre accidents dramatiques se sont produit sur nos routes durant le week-end. Triste bilan : 3 morts et un blessé qui se trouve dans un état critique.
Dans la nuit de samedi 24 Mai à dimanche 25 Mai, une gramoune de 65 ans à été percutée par une voiture dans le quartier de Ravine Sèche dans les hauts de l’Etang-Salé.  La victime avait passé la soirée à un repas dansant et s’apprêtait à rejoindre,à pied, sa maison au Tévelave. Selon les témoignages recueillis par nos confrères du Jir, la voiture qui descendait à toute vitesse a percuté la sexagénaire. Dans le choc la piétonne a été éjectée contre une barrière métallique. Touchée au crâne et à l’abdomen la victime a été évacuée vers le centre hospitalier de Terre-Sainte dans un état critique.

Au volant de la voiture une jeune fille, saoule au moment de l’accident. Le test d’alcoolémie révèle un taux supérieur à 0,40 mg d’alcool par litre d’air expiré.  Alors que témoins de la scène assurent que la piétonne se trouvait juste à côté du trottoir, la jeune femme raconte sa version des faits : « Il n’y avait pas de lumière, elle était au milieu de la route. Je n’ai pas pu l’éviter ». 

La jeune femme a été entendue les forces de l’ordre en audition libre tout le dimanche pour violences involontaires et conduite sous l’emprise de l’alcool.
Vendredi noir pour les scootéristes
Ce sont trois scootéristes qui ont perdu la vie sur nos routes ce vendredi, 23 Mai, et 19 personnes depuis le début de l'année.
Vers 12 h 30, vendredi 23 Mai, un scootériste âgé d’une quarantaine d'années, grièvement blessé à Saint-Leu suite à une chute de son engin. En arrêt cardiaque à l'arrivée des secours, il avait été transporté à l'hôpital. Il est mort des suites de ses blessures.

Vers 18 h un autre drame se produit dans le quartier du Chaudron. Deux jeunes hommes, âgés de 25 et 27 ans, ont été percutés alors qu'ils circulaient en scooter. L'un d'entre eux a été traîné sur plusieurs mètres par le bus. Les deux hommes ont été médicalisés sur place pendant plus d'une heure, puis transférés vers le CHU Félix Guyon, où ils sont décédés quelques heures après .