Contrôles routiers : 10 des 15 scooters étaient trafiqués

sécurité routière
Scooters : contrôles gendarmerie
Photo d'archives ©Réunion 1ère
Les gendarmes de l'Escadron de la sécurité routière ont effectué des contrôles avec leur curvomètre à Sainte-Marie. Les deux-tiers des scooters n'étaient plus aux normes.
10 des 15 scooters contrôlés n'étaient plus aux normes. L'escadron départemental de sécurité routière a procédé hier, mercredi 28 mai, a des contrôles avec leur curvomètre. L'appareil sert à mesurer la puissance des deux-roues.
 
La vitesse est responsable de nombreux accidents de scootériste. Des accidents comme ce fut le cas ces dernières semaines aux conséquences dramatiques. Depuis le 1er janvier, les scootéristes représentent 23% des tués sur les routes réunionnaises uniquement en zone gendarmerie.Selon les normes des constructeurs, les scooters incriminés sont censés ne pas dépasser les 45 km/h.
 
Les gendarmes de la Réunion sont équipés de ce curvomètre depuis à peine un mois. Ils multiplient donc les contrôles des scooters pour traquer les moteurs débridés.  Après Saint-Paul, ils ont mené cette opération dans le quartier de Beauséjour à Sainte-Marie.
Les dix scooters trafiqués ont été mis en fourrière. leurs propriétaire devront s'acquitter d'une amende pour les récupérer et le remettre aux normes pour circuler à nouveau dans les 7 jours sous peine de confiscation définitive.


Contrôle scooters trafiqués