réunion
info locale

Accident de plongée mortel : l'enquête se poursuit et le corps de la disparue reste introuvable

faits divers
20140610 sauvetage Grand Bois
©Reunion1ere
Ils étaient sept femmes et deux hommes à être partis en plongée, lundi soir, lorsqu’est survenu le drame qui a coûté la vie à deux femmes.
36 heures après le drame le corps de la victime reste introuvable, malgré les dispositifs de recherche. Il s’agit d’une documentaliste de 49 ans. Hier, mardi 10 juin, dés 6 heures du matin les secours ont scruté, en vain, la zone où le corps avait été aperçu lundi soir. Les recherches pour tenter de retrouver le corps continuent aujourd’hui, mercredi 11 juin, mais les chances de retrouver le corps s'amenuisent. 
Sept plongeurs ont échappé au drame dont une jeune femme de 21 ans qui s’ést agrippée pendant deux longues heures à rocher frappé par la houle. On déplore également le décès d'une femme, médecin anesthésiste au CHU de Saint-Pierre, qui a été arrachée aux vagues mais qui n’a pas pu être réanimée. Aujourd'hui à 14 heures, ses collègues lui rendront hommage au centre hospitalier de Saint-Pierre. La jeune femme devait fêter ses 34 ans aujourd'hui. 

Enquête pour homicide et blessures involontaires

Suite à cette tragédie, survenue lundi 9 juin au soir, une enquête pour homicide involontaire a été ouverte. Les rescapés ont été auditionnés longuement hier. Le vice procureur, François Thévenot, a ordonné la saisie du matériel de plongée. Il semble que les neuf plongeurs disposaient d’un diplôme d’un niveau suffisant (niveau 3) pour une telle plongée. L’objet de l’enquête sera de démontrer s’il y a eu prise de risque de la part du moniteur. 

A 12h30, le vice procureur, François Thévenot, fera le point dans le journal télévisé de Réunion Première . 
Publicité