Il tue pour une tondeuse à cheveux, la justice rend son verdict aujourd’hui

justice
Affaire Niobé
©Philippe Hoareau (Reunion 1ère)
Depuis hier,  trois jeunes Portois se retrouvent devant le tribunal. L’un d’eux, Amid M. est accusé de l’assassinat de Kévin S.  le 23 décembre 2011.
Ce jeudi, 19 juin,  Amid M. accusé d’avoir assassiné Kevin S. doit être fixé sur son sort.              
Les deux autre complices d’Amid, son frère Malik M. et Jean Jacques N. sont jugés en correctionnel pour violences volontaires.

Les faits se déroulent il y a trois ans, quelques jours avant Noël.  Kévin S. et son ami Jonathan M. se rendent chez ce dernier, ruelle Ballard au Port. Sur leur trajet, ils rencontrent trois jeunes, dont Amid M. qui reproche à Jonathan M. de ne pas lui avoir prêté sa tondeuse à cheveux.  Ils s’échangent des regards, des insultes et des coups, les choses s’enveniment.
 
Selon les témoins Amid M. rentre chez lui pour prendre une arme à feu. Mais selon sa version il aurait pris l’arme directement sur la victime en pensant qu’il s’agissait d’une arme à plombs, avant de reconnaître qu’il est bien le propriétaire du pistolet. Quoi qu’il en soit, Amid M. tire une première fois sur Kévin S. qui s’écroule. Le frère de l’accusé, Malik M.  et un autre complice Jean-Jacques N. frappent la victime. Kévin S. tente de se relever mais l’accusé tiré une seconde fois. Kévin est transporté en urgence vers le CHU de Bellepierre où il décédera des suites de ses blessures.

La cour d’Assises doit rendre son verdict aujourd’hui.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live