publicité

Le corbeau du palais de justice serait le procureur Muller

Le corbeau sévissant au palais de justice de Saint-Denis aurait été identifié par les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie. Selon nos dernières informations tout laisserait croire qu’il s’agirait du procureur Muller. 

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Annecy Panon
  • Publié le , mis à jour le
Depuis des mois, un malaise persiste au palais de justice de Saint-Denis. Plusieurs messages anonymes parvenaient aux magistrats, greffiers et personnels administratifs. Des mails et lettres visant notamment à discréditer François Thévenot, secrétaire général adjoint de l’USM (L'Union Syndicale des Magistrats).  Le syndicaliste soutenait les personnes en souffrance au palais de justice, victimes des méthodes contestées du procureur Muller.

Une perquisition tôt ce matin

Aussi vice-procureur de Saint-Pierre, François Thévenot porte plainte, une enquête est ouverte. Elle permet d'identifier l’adresse IP de l’ordinateur qui a servi à envoyer les mails et la photocopieuse qui a été utilisée  pour scanner les documents  frauduleux.
La photocopieuse se trouve au palais de justice de Saint-Denis en accès libre, avec mot de passe. Et l'adresse IP correspond à celle de l'ordinateur portable du procureur Muller.

Ce matin à 6h les enquêteurs ont saisi le portable du procureur chez lui ainsi que le disque dur de son ordinateur de  bureau au palais de justice.
Une expertise informatique approfondie de ces pièces à conviction doit permettre de confirmer les soupçons des gendarmes de la section de recherches.

Un procureur en arrêt-maladie
 
En fonction sur l’île depuis Juin 2013, le procureur Philippe Muller s’est vu notifier son déplacement d’office le mercredi 7 Mai dernier. Depuis son arrivée son mode de management était contesté,  il était accusé d’autoritarisme par plusieurs magistrats locaux. Le procureur de la République aurait dû rejoindre la cour d’appel de Grenoble début Juillet.  Un déplacement qui pourrait être compromis.

Selon nos informations, Philippe Muller qui devrait très bientôt s’envoler pour Grenoble, est en arrêt maladie depuis hier (jeudi). Dans un souci d’impartialité, le procureur de Saint-Pierre a demandé à ce que la suite de l’instruction se poursuive hors du département. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play