Nassimah Dindar plaide à l’ADF pour le maintien du département à La Réunion

politique
20140625 ADF
Nassimah Dindar devant les présidents des départements d'outre-mer ©Reunion1ere
La présidente du conseil général présente une motion à l’assemblée des départements de France pour demander que la réforme des collectivités ne s’applique pas immédiatement au département-région de La Réunion.
La motion demandant que la réforme soit repoussée de 10 ans pour La Réunion a été votée lors de la dernière assemblée plénière.
Elle  a été présentée aux présidents des autres collectivités ultramarines à Paris ce mardi. Ils reconnaissent le bien fondé de la motion réunionnaise.
En Martinique par exemple la mise en place de l’assemblée unique qui regroupe les compétences de la région et du département a entraîné un surcoût estimé à plus de 77 millions d’euros… alors qu’elle devrait en principe faire des économies en diminuant les dépenses communes aux deux assemblées.