Réforme territoriale : « La suppression des départements n’est pas une priorité »

politique
20140603 Conseil general
©Philippe Hoareau
Le projet de réforme territoriale annoncé par le président de la République François Hollande suscite des  inquiétudes.  Dans un sondage réalisé par le CSA du 4 au 10 juin, l’ADF à recueillit l’avis des français sur cette réforme.
Ce  jeudi 26 Juin l'Assemblée des départements de France (ADF), qui a recueillit l’avis des français sur la réforme par le biais d’un sondage du CSA, estime que « la réforme proposée ne semble pas répondre aux attentes des citoyens. » Selon le communiqué 84%, des français ne pensent pas que la suppression des départements soit une priorité, bien que 66% d’entre eux soient pour une réforme territoriale il s’agit en fait de définir les objectifs attendus par celle-ci.

« Plus de décentralisation et de proximité ? »

Le communiqué rapporte que pour plus de 61% des personnes interrogées l’efficacité et la gestion des services publics ont été améliorées par la décentralisation et qu’ils sont 92% à faire principalement confiance aux collectivités locales pour améliorer leur quotidien.
De ce fait,  la mise en avant de cette logique recentralisatrice inquiète l'ADF qui demande au gouvernement : « l’ouverture d’une réflexion sur la mise en œuvre d’une réforme capable de faire franchir à notre démocratie territoriale une nouvelle étape. »

Prendre en compte de la diversité des territoires

75% des sondés placent en priorité la prise en compte de la diversité des territoires. Près de 8 français sur 10 pensent que tous les territoires n’ont pas les mêmes besoins et 2/3 considèrent que les services publics ne doivent pas être organisés de la même façon partout.  
« La prise en compte de la diversité des territoires sera donc un enjeu majeur de la réforme territoriale qui doit apporter plus de décentralisation et plus de proximité aux français », précise l' ADF qui pense que la décentralisation au XXIe siècle s’articulera autour d’une administration différenciée.
Elle invite tous les acteurs des territoires à réfléchir une nouvelle organisation territoriale et appelle le gouvernement à écouter les Français et tous ceux qui souhaitent une organisation moderne pour le pays. 

Nassimah Dindar présente une motion

Hier, mercredi 25 Juin, Nassimah Dindar, la présidente du conseil général, présentait une motion pour demander que la réforme des collectivités prévues par le gouvernement ne s’applique pas immédiatement au département-région de La Réunion.

Infographie sondage ADF by Réunion 1ère Web



A Propos de L'Assemblée des Départements de France
L'Assemblée des départements de France (ADF) est une association pluraliste qui réunit les présidents des 102 départements (96 départements métropolitains et six ultra-marins). Elle remplit une triple mission :
  • représenter les départements auprès des pouvoirs publics ;
  • être un centre de ressources permanent pour les conseils généraux ;
  • offrir aux élus et aux techniciens départementaux les moyens de confronter leurs idées, d'échanger leurs expériences et d'arrêter des positions communes sur les grands dossiers nationaux
Son président depuis 2004 est Claudy Lebreton, Président du Conseil général des Cotes d’Armor (22).