Nouveaux heurts entre grévistes et non-grévistes à la CILAM

social
Grève CILAM : manifestation des non-grévistes
Les non-grévistes clament leur volonté de travailler devant une usine bloquée ©Réunion 1ère
Situation tendue au deuxième jour du conflit. Le blocage a été marqué par de nouveaux heurts entre les grévistes et les non-grévistes.
En milieu d'après-midi, ce mardi 1er juillet, Jean-Noël Lebon a été évacué par les pompiers après avoir été médicalisé devant les grilles de la CILAM. Un peu plus tôt, le délégué syndical a voulu bloquer le transfert de lait d'un camion situé à l'intérieur de la CILAM. Ce transfert que la direction de l'usine et le personnel non-gréviste souhaitaient effectuer dans la discrétion n'a pas été du goût des quelques quarante grévistes massés devant les grilles. Jean-Noël Lebon aurait été étranglé par le tuyau utilisé pour le transfert avant de convulser et d'être pris en charge par les pompiers.

Déjà dans la matinée, les échanges entre les grévistes qui réclament une revalorisation de leur salaire et une majorité de salariés qui souhaitent travailler étaient pour le moins musclés. Des tensions qui sont, selon la CGTR, orchestrées par l'encadrement.


Hier, lundi 30 juin, au premier jour du conflit, la situation était identique.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live