réunion
info locale

Cinq nouveaux cas de dengue recensés dans l’ouest

santé
Le moustique Aedes aegypti, vecteur de la dengue
©CC - Muhammad Mahdi Karim
Depuis le début de l’année, 34 cas de dengue ont été signalés à la Réunion, soit 9 cas importés et 25 cas autochtones.  5 nouveaux cas autochtones ont été identifiés, dont la majorité réside à la Saline les Bains.
Depuis le début de l’année les cas de dengues ont été identifiés principalement dans l’Ouest  (Saint Gilles les Hauts, la Possession, Bellemène et la Saline les Bains) et dans le Sud (Saint-Pierre). Selon l’ARS « cela révèle la présence de chaînes de transmission du virus sur l’île. » Un virus qui semble toujours en activité au vue des derniers signalements de cas les secteurs de la Saline Les Bains et des hauts de St Paul. En effet, 5 nouveaux cas autochtones sont apparus depuis le 18 juin:
  • 4 à la Saline les Bains : au total, 6 cas sont survenus depuis début juin dans ce secteur,
  • 1 au Guillaume - Saint Paul
Par conséquent, l’ARS Océan Indien maintient le niveau d’alerte 2A* («Identification d’une circulation virale modérée autochtone») du dispositif ORSEC du plan de lutte contre la dengue et le chikungunya.

Aussi, les interventions de la lutte anti-vectorielle sont actuellement particulièrement renforcées dans les secteurs suivants :
  • la Saline Les Bains,
  • les hauts de St Paul : Fleurimont, le Guillaume, le Bernica, Tan Rouge et St Gilles les Hauts.
Ces secteurs connaissent actuellement des passages de traitements insecticides répétés, une mesure nécessaire pour freiner la propagation du virus.
Recommandations à la population
En cette période de circulation de la dengue à la Réunion, l’ARS OI rappelle l’importance de la mobilisation de l’ensemble de la population dans la lutte contre les moustiques, pour éviter l’apparition de nouveaux cas de dengue et limiter ainsi le risque épidémique.

Rappel des gestes de lutte et de protection :
  • éliminer les eaux stagnantes dans son environnement (vider les soucoupes, les petits récipients, vérifier l’écoulement des gouttières, la protection des citernes d’eau de pluie, ...),
  • éliminer les déchets autour du domicile pouvant générer des gîtes larvaires,
  • se protéger contre les piqûres de moustiques (diffuseurs, répulsifs, vêtements couvrants,moustiquaires...), notamment dans les secteurs concernés par une circulation active du virus de la dengue.
Consulter un médecin en cas d’apparition de symptômes

En cas d’apparition brutale de fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires, éruptions cutanées, nausées, vomissements, saignements ou fatigue, il est impératif :
  • de consulter rapidement un médecin,
  • et de continuer à se protéger des piqûres de moustiques.
Pour toute information ou intervention du service de lutte anti-vectorielle de La Réunion, un numéro vert est à votre disposition : 0 800 110 000.