réunion
info locale

Quatrième jour de blocage à l’usine de Bois-Rouge

social
Panne à l'usine de Bois-Rouge
©Réunion1ère
Le mouvement de grève lancé par les planteurs ce vendredi 25 Juillet continue.  Malgré les annonces faites par la préfecture, les planteurs sont inquiets pour l’avenir de la filière cannière. Ils veulent être sûrs que l'usine de Bois Rouge ne fermera pas. 
Les planteurs maintiennent le blocage des deux usines. L’État s’était pourtant penché sur leur  revendication et s’était engagé à maintenir intégralement les montants actuellement versés dans le cadre de la convention canne. Mais les planteurs veulent renégocier cette  convention car ils estiment que cet accord n’est pas suffisant.

Tous ne sont pas du même avis

Certains planteurs non-grévistes sont toujours dans l’attente de pouvoir livrer leur marchandise. En effet, la fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) a affirmé que les adhérents de son syndicat livraient leurs cannes ce lundi matin "quoi qu'il en soit". Alors que la tension monte entre les agriculteurs, Jean-Yves Minatchy, le président de la confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion (CGPER), tente de mettre les choses au clair et déclare défendre l’intérêt de tous. Aussi,  ce dimanche  27 Juillet, Jean-Bernard Maratchia, vice-président de la confédération a appelé tous les planteurs à être solidaire.