publicité

Des bassins pris d’assaut malgré les interdictions

Bassin des Aigrettes, Bassin Malheur, Bassins des Cormorans, l’accès à ces sites est interdit par arrêtés préfectoraux et municipaux depuis 14 ans, mais les visiteurs sont toujours aussi nombreux.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Annecy Panon
  • Publié le , mis à jour le
Officiellement interdits au public par décret pour des raisons d’hygiène et de sécurité les Bassin des Aigrettes, Bassin Malheur, Bassins des Cormorans, restent des sites très prisés. Malgré les panneaux d’informations indiquant des risques d’éboulement, de nombreux vacanciers s’aventurent sur les sentiers dangereux. En période de vacances ou non,  ils s’y rendent pour se baigner ou apprécier l’un des plus beaux sites de l’île. Mais les visiteurs semblent oublier que l’eau de ce bassin sert à alimenter la population de Saint-Paul en eau potable.
Devant cette affluence, la municipalité envisage un aménagement du site pour une réouverture prochaine.

Reportage Thierry Chenayer

3 bassins interdits

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play