Une société néerlandaise privée va continuer à chercher le MH370 dans l'océan Indien

transport aérien
MH370 de Malaysia Airlines
MH 370 : recherches aériennes © GREG WOOD / AFP
Le Boeing 777 de Malaysia Airlines a disparu le 8 mars dernier. L'Australie a confié mercredi à une société d'ingénierie néerlandaise, Fugro, la tâche de rechercher dans l'océan Indien les débris du vol MH370 et tenter de résoudre ce grand mystère de l'aviation moderne.
L'Australie a provisionné 60 à 90 millions de dollars australiens (40 à 60 millions d'euros) pour ces recherches, déjà les plus coûteuses de l'histoire de l'aviation. Le ministre australien des Transports, Warren Truss, s'est dit "prudemment optimiste" quant à la possibilité de trouver l'épave dans la zone de recherches définie.
 
La prochaine phase de l'opération doit commencer dans le courant du mois d'août et consistera pour Fugro à ratisser une zone sous-marine de 60 000 km2 à 1 600 km environ à l'ouest de Perth. La mission devrait durer un an. La société néerlandaise utilisera deux navires équipés de sonars à balayage large, de sondeurs acoustiques multifaisceaux et de caméras vidéo pour explorer ces fonds qui atteignent par endroits 5 000 mètres.