La sécheresse se confirme sur La Réunion

environnement
Lit de la rivière des gallets
©Philippe Hoareau
L’Office de l’eau, après les relevés effectués fin juillet, constate un état déficitaire persistant des ressources en eau sur l'ensemble de l'île.
Pour les rivières
 
10 stations de mesure sur 11 indiquent des valeurs de débit médian mensuel inférieures aux normales saisonnières.
L’état des cours d’eau des secteurs Nord, Est, des Plaines et du Sud est déficitaire.
  • -82% sur le Bras Laurent  à Sainte-Suzanne
  • -70% au Bras Noir à la Plaine des Palmistes
  • -41% à la Rivière Langevin à Saint-Joseph
  • -11% à la Rivière Saint-Denis
Le nombre des stations fortement déficitaires passe de 8 en juin à 13 au mois de juillet.
 
Pour les nappes phréatiques

L’Office de l’eau constate que les niveaux moyens des nappes souterraines baissent sur l’ensemble de département.
Quatre stations piézométriques passent de l’état déficitaire à fortement déficitaire entre juin et juillet :
  • -57% au Sacré Cœur au Port
  • -53% à la Plaine du Gol
  • -51% pour le forage de la Petite Plaine à la Plaine des Palmistes
  • -50% au stade au Port
 Elles s’ajoutent aux stations déjà fortement déficitaires
  • -150% sur le littoral de Saint André
  • -133% à Sainte-Suzanne
  • -125% à Bras-Panon
  • -90% à Saint-Benoît
 Des stations pourtant situées dans l’Est, la région de l’île généralement la plus arrosée.