Les condamnations de Cyrille Hamilcaro confirmées par la cour de cassation

justice
Cyrille Hamilcaro
©DR
Cyrille Hamilcaro ne retrouvera pas son fauteuil de maire demain. La cour de cassation vient de confirmer sa condamnation dans l’affaire de la pépinière. Il avait été condamné à dix mois de prison avec sursis, 85 000 Euros de dommages et intérêts et 5 ans d’inéligibilité.
Le directeur de l’association des maires ne retrouvera pas un siège d’élu de Saint-Louis avant 5 ans. La cour de cassation avait déjà confirmé les condamnations de Cyrille Hamilcaro dans l’affaire Surgine Fontaine. Pour mémoire, l’ancien maire avait été condamné 2 ans de prison avec sursis, 40 000 Euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité.
 
Cette fois, les magistrats de la cour de cassation ont confirmé les condamnations prononcées par cour d’appel de Saint-Denis dans le dossier de la pépinière de Saint-Louis. (Ndlr : 10 mois de prison avec sursis, 85 000 Euros de dommages et intérêts et 3 ans d’inéligibilité).
 
Cependant les peines prononcées ne s’additionnent pas. Cyrille Hamilcaro ne pourra plus se présenter à une nouvelle élection pendant 5 ans et pas 8 ans (Ndlr : 5+3).
 
L’intéressé avait démissionné de son poste de maire de Saint-Louis la veille de la décision de la cour de cassation confirmant sa condamnation dans l’affaire Surgine Fontaine.
Le 2 septembre 2014, l’élu centriste rebondissait en devenant le directeur de l’association des maires du département de La Réunion. Une bonne nouvelle qui est arrivée la veille de la décision des juges de la cour de « cass’ ».