réunion
info locale

Un requin tigre de 3 mètres 70 prélevé en baie de Saint-Paul

requins
Tigre
©Futura-Science
La drumline installée en baie de Saint-Paul dans le cadre de l’étude Valo Requin est particulièrement efficace. La semaine dernière, une femelle tigre de 3,70 a mordu à l’hameçon. Elle a été prélevée pour poursuivre les recherches sur le risque lié à la ciguatera.
Il est un peu plus de minuit, le mardi 16 Septembre 2014, quand l’alarme téléphonique de la drumline de la Baie-de-Saint-Paul est déclenchée. Sur place, le pêcheur du programme Valo requin découvre une femelle tigre de près de 4 mètres. La décision est rapidement prise de prélever le poisson. 70 squales doivent être pêchés du programme de recherche sur la ciguatéra.
 
Pour mémoire, les pêcheurs réunionnais ne s’intéressaient plus aux requins tigre ou bouledogue depuis 1999. Cette année là, la préfecture interdit la commercialisation de la chair de ces deux prédateurs aquatiques. Une décision qui intervient, quelques semaines, après le décès de 90 malgaches sur la grande île. 90 victimes qui avaient mangé du squale.

La crise requin a relancé les interrogations sur l’opportunité de l’interdiction de la pêche de ces deux poissons et sur la possibilité de les commercialiser.
Publicité