Les commerces de proximité premières victimes des vols à main armée

société
Cambriolage à Fort de France
©Martinique 1ère
Qui est victime des vols à main armée ? Les petits commerçants de proximité. En revanche, le nombre d'attaques contre les bijouteries et agences bancaires est en recul, selon l'Office central de lutte contre le crime organisé.
 C'est ce qui ressort des données publiées jeudi 25 septembre par l'Office central de lutte contre le crime organisé sur "les vols à main armée contre les personnes morales du secteur marchand".

Au total en 2013, 5 142 vols à main armée ont été recensés selon son rapport. La majeure partie des vols à main armée dans le secteur marchand est commise ou tentée contre des commerces de proximité, note l'étude. Ils ont augmenté de 8,2% entre 2012 et 2013  et représentent 60% des braquages.

Les agences bancaires moins attaquées

En revanche, le nombre de vols à main armée contre les bijouteries a baissé l'an dernier de 31, 5% (soit 103 vols à main armée en moins). Baisse également  des attaques armées de pharmacies (-11,9% en 2013, soit 14 en moins).

Le nombre de vols à main armée contre les agences bancaires est également en diminution (334 faits en 2009, 139 en 2013). Probablement à cause des mesures de sécurité, et du fait que nombre d'agences n'ont désormais plus d'espèces ni liquide hors distributeurs automatiques.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live