réunion
info locale

Toute une armée croit en vous ! La nouvelle campagne de l'armée de l'air...

défense
Armée de l'air recutement
©DR
L'armée de l'air recrute et elle le fait savoir. Dès ce lundi 29 septembre commence une vaste campagne de communication. Objectif : attirer, d'ici 2017, 7 000 filles et garçons de 17 à 30 ans pour exercer l'un des 50 métiers proposés.
Le lundi 29 septembre, l’armée de l’air lance sa nouvelle campagne de recrutement à destination des jeunes, avec la volonté de souligner l’accessibilité et la diversité de ses métiers ainsi que les valeurs et les avantages qui font la spécificité d’une carrière d’aviateur. Avec un objectif de près de 2 000 nouveaux aviateurs chaque année, dans plus de 50 métiers, l’armée de l’air cherche par ailleurs à pallier une perception incomplète de certaines de ses spécialités. Cette campagne répond à un besoin de renouvellement permanent des effectifs, en mettant en avant la confiance que l’armée de l’air porte envers les jeunes qui veulent la rejoindre.
 
2 000 aviateurs dans plus de 50 métiers ouverts à tous
 
L’armée de l’air propose une offre importante de plus de 50 métiers valorisants et reconnus. Informaticien, enseignant, mécanicien, cuisinier, secrétaire, spécialiste télécommunication, pompier, ingénieur, comptable, logisticien, contrôleur aérien ou encore pilote. On retrouve au sein de l’armée de l’air une grande partie des métiers du civil.
 
L’armée de l’air dispose de métiers pour tous, quel que soit le niveau de formation, parmi trois catégories de personnels :
  • militaire technicien de l’air, accessible dès le niveau de la classe de 3eme, avec plus de 20 spécialités : opérateur mécanicien, équipier pompier de l’air, agent du bâtiment, conducteur routier ou magasinier.
  • sous-officier, accessible à partir du baccalauréat, avec plus de 30 spécialités : contrôleur aérien, fusilier commando, pompier de l’air, mécanicien, spécialiste des supports de télécommunication, secrétaire- gestionnaire RH ou infirmier diplômé d’État.
  • officier, en recrutement externe, accessible à partir de bac +3 pour les officiers sous contrat du personnel non navigant et dès le baccalauréat pour le personnel navigant ; sur concours ou sur titre pour les officiers de carrière, ou encore en interne depuis le corps des sous-officiers.
Dans les années à venir, l’objectif de l’armée de l’air est de recruter chaque année près de 2 000 aviateurs, hommes et femmes, pour répondre à un impératif de jeunesse et prendre en compte la variation des durées de contrat. C’est la garantie d’une gestion responsable des ressources humaines de l’armée de l’air permettant de maintenir son haut niveau opérationnel.
 
Un effort constant de recrutement
 
Certains métiers appellent un effort particulier de recrutement, notamment parce qu’ils sont encore mal connus. C’est le cas, par exemple, du recrutement dans certains domaines des militaires techniciens de l’air, comme la sécurité protection (ex. : équipier fusilier commando, maître-chien), ou la mécanique en environnement aéronautique.
 
Par ailleurs, plusieurs spécialités de sous-officiers sont en concurrence avec les offres du secteur privé et nécessitent, à ce titre, un effort accru d’information auprès des candidats potentiels : mécanicien aéronautique, métiers de l’informatique et des télécommunications, métiers du bâtiment, pompier, comptabilité-finance ou encore gestion RH.
 
Chez les officiers, certains profils très spécifiques demandent à l’armée de l’air des efforts particuliers de recrutement, notamment dans les domaines de l’ingénierie, de l’informatique et du contrôle qualité. Dans les métiers du personnel naviguant, encore trop de jeunes pensent qu’être pilote est inaccessible, alors qu’il est possible de postuler dès l’obtention du baccalauréat.
 
Pour tous ces métiers, l’armée de l’air a de multiples avantages à offrir à ses nouvelles recrues, grâce à de véritables perspectives d’évolutions professionnelles, à une formation initiale rémunérée puis, à terme, à un accompagnement à la reconversion. Par ailleurs, l’esprit d’équipe et l’interdépendance des différents métiers permettent aux jeunes d’exprimer leur potentiel tout en prenant rapidement des responsabilités.
 
Développement des compétences et évolution de carrière
 
Le développement des compétences fait partie intégrante d’un engagement dans l’armée de l’air : en 2012, environ 3 600 personnes ont bénéficié d’actions de formation initiale. Cet effort se poursuit tout au long de la carrière, puisqu’un aviateur suit des formations continues et adaptées à son profil, dans le cadre de son métier ou d’un changement éventuel, pour la promotion interne ou encore pour l’aide à la reconversion préparant au retour à la vie civile.
 
" L’armée de l’air offre un cadre de travail dynamique et motivant, grâce à des évolutions de carrière et à une véritable progression professionnelle dans un environnement où priment quatre valeurs fondatrices de l’identité de l’aviateur : le respect, l’intégrité, le service et l’excellence. " rappelle le général d’armée aérienne Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air.
 
Une campagne de recrutement " Drive to CIRFA "
 
Pour atteindre ces différents objectifs de recrutement, l’armée de l’air déploie une nouvelle campagne réalisée par l’agence Lowe Stratéus, du 29 septembre au 19 octobre prochains en télévision, en affichage et sur Internet.
 
Cette nouvelle campagne affirme une double volonté : montrer l’accessibilité et la diversité des spécialités, tout en s’adressant directement aux candidats potentiels. En soulignant les valeurs et les avantages qui font la spécificité d’une carrière au sein de l’armée de l’air, elle montre la confiance accordée aux jeunes qui souhaiteraient la rejoindre ; une ambition résumée par la signature : « Toute une armée croit en vous ».
 
Le but concret de la campagne de recrutement est d’inciter les jeunes en recherche d’emploi à se rendre dans l’un des 40 bureaux air des Centres d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA), présents en métropole et en outre-mer, qui assurent localement l’information et l’ouverture des dossiers de candidature. Les conseillers en recrutement assurent un accompagnement personnalisé depuis l’accueil et la prise d’informations, jusqu’à l’engagement en école de formation initiale, en passant par la constitution du dossier de candidature. Chaque candidat peut ainsi définir son projet professionnel et évaluer les possibilités d’emploi en fonction de son profil, de ses aspirations et des postes ouverts dans l’armée de l’air.

140717_Depliant_campagne_recrutement-AA-2014-2016.pdf by Réunion 1ère Web


 


Publicité