"L'Inde malade de son racisme anti-africain"

monde
etudiants africains battus inde
Un étudiant africain tente de se mettre à l'abri en montant sur un local de la police dans le métro de New Delhi. Capture d'écran Youtube
C'est le titre d'un article à lire sur RFI.fr. Trois jeunes étudiants d'Afrique ont été les derniers à faire les frais de la montée de xénophobie en Inde. Les incidents se sont multipliés au cours des dernières années. Les autorités indiennes traînent les pieds pour sanctionner les coupables.
L'agression physique de trois jeunes étudiants gabonais et burkinabè dans une station de métro au centre de New Delhi (voir vidéo ci-dessous) il y a deux semaines a relancé le débat sur le racisme et la xénophobie dont les Africains sont victimes dans le pays.
Cette agression a eu lieu au moment où le Premier ministre indien, Narendra Modi, s’est rendu au mémorial consacré à Martin Luther King à Washington, en compagnie du président Obama. "Ce qui s’est passé dans la capitale indienne dimanche 28 septembre n’est pas sans rappeler les moments sombres de l’Amérique sous la férule des lois Jim Crow…" écrit Tirthankar Chanda sur le site RFI.fr. Lire la suite...

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live