publicité

Les trafiquants de fromage sont râpés

Deux chauffeurs livreurs et deux gérants de snack-bars sont en garde à vue pour trafic de fromage râpé. En cinq mois, ils auraient détourné, pour leur compte, une tonne d’emmental.

© D.R
© D.R
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
La consommation de pains bouchons gratinés est une spécificité locale. Cette recette « péï » résiste à l’envahisseur Américain. La baguette farcie de quelques bouchons, de ketchup, de Siave, de sauce piment, de quelques frites, le tout saupoudré de fromage râpé a de beau jours devant elle.
Pourtant, ce succès ne permettait pas d’imaginer que deux chauffeurs livreurs d’emmental et deux gérants de snack-bars se livreraient à un véritable trafic. Depuis le mois de Juillet 2014, les quatre hommes entendus par les policiers de la brigade financière de la Sûreté départementale, auraient détourné prêt d’une tonne de marchandise.
 
Deux livreurs et deux gérants impliqués dans le trafic
 
L’enquête fait suite à une plainte de la société qui commercialise le produit. Elle constatait un différentiel de plus en plus important entre son stock et ses rentrées d’argent.
Les inspecteurs saisis du dossier ont donc surveillé les livraisons. De fil en aiguilles, ils sont arrivés dans deux commerces. Le premier est installé à Piton-Saint-Leu et le second à Saint-Denis. Dans ces deux snacks, les livreurs déposaient des quantités de marchandise sans rapport avec la commande. Pour que cette manœuvre passe inaperçue, ils falsifiaient les documents comptables. A l’issue des gardes à vue, les quatre suspects seront convoqués devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis répondre de vol et abus de confiance.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play