L’élection d’Yves Ethève à la présidence de la LRF annulée par la justice

football
Yves Ethève, président de la Ligue réunionnaise de football
©Laurent Figon
Sa réélection en 2012 avait soulevé une vive contestation. Ses opposants obtiennent finalement gain de cause auprès du Tribunal de grande instance de Saint-Denis. A compter d'aujourd'hui, Yves Ethève n’est plus le patron de la Ligue Réunionnaise de Football.
Ses méthodes de management étaient critiquées déjà en 2008 et sa réélection en 2012 avait cristallisé les mécontentements. Les critiques avaient fusé dans la presse, le Comité national olympique et sportif français avait été saisi et des recours avaient été déposés devant le TGI de Saint-Denis par son opposant Dominique Goumane qui aujourd’hui se réjouit de cette décision.
 
Le président Ethéve qui règne sur le football local depuis 30 ans n’était pas resté les bras croisés. La commission de discipline de la Ligue réunionnaise de foot avait le 9 janvier 2014 décidé d’exclure de la liste des licenciés, les opposants à Yves Ethéve à l'élection de 2012.

La commission avait motivé sa décision par les propos jugés diffamatoires repris par la presse en décembre 2013.
Il était question de falsification  du procès verbal de l’élection du 4 novembre 2012 qui a permis à Yves Ethève de garder son fauteuil de président de la LRF.

Un fauteuil  perdu avec la décision de TGI de Saint-Denis qui retient notamment "la non confidentialité du vote" et la "non conformité du comité directeur". Yves Ethève envisage de faire appel. 

Une nouvelle assemblée générale sera convoquée pour une nouvelle élection à la présidence de la LRF. En attendant, une délégation provisoire devra gérer la Ligue Réunionnaise de football.

En images avec Pascal Souprayen

  La réaction d'Yves Ethéve

La réaction de Dominique Goumane

Les Outre-mer en continu
Accéder au live