publicité

Sida : 30 nouveaux malades dépistés chaque année à La Réunion

Le 1er Décembre est la journée mondiale de lutte contre la Sida. En 2014, comme en 2013, le préservatif reste le moyen le plus efficace pour se protéger. En cas de rapports non protégés, vous pouvez profiter de cette journée pour vous faire dépister. C’est gratuit !

Nouvelle avancée dans la lutte contre le VIH sida, la Prep permet de prévenir un comportement à risque. © La 1ère
© La 1ère Nouvelle avancée dans la lutte contre le VIH sida, la Prep permet de prévenir un comportement à risque.
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
En 2013, comme en 2012 ou en 2011, 30 Réunionnais ont été infectés par le virus du Sida. 30 cas détectés et donc soignés, soit un peu plus de 980 malades officiellement recensés par l’agence régionale de santé.
Cependant, les sentinelles de l’ARS estiment, qu’à La Réunion 200 personnes sont touchées par la maladie sans le savoir.
C’est d’ailleurs l’un des points noirs de l’étude réalisée localement.
Localement, entre 2003 et 2013, 42 % des nouveaux cas de séropositivités ont été révélés à un stade tardif. Ce taux tombe à 19 % en métropole. Un écart important, qui va impacter la prise en charge et la qualité de vie des malades.
Les trithérapies ont permis d’améliorer la durée et la qualité de la vie des patients, cependant toutes les personnes infectées par le virus témoignent du calvaire qu’elles endurent.
Toutes insistent sur l’importance d’une détection précoce pour une prise en charge médicamenteuse rapide.
 
56 800 séropositifs à Mada
 
Pour remédier à ces diagnostics tardifs, l’association Sid’aventure vous propose des dépistages gratuits toute la journée. Pour tous renseignements vous pouvez contacter le : 0262 25 80 81.
L’étude annuelle confirme que les hétérosexuels infectés par les virus sont plus nombreux que les homosexuels. Elle permet également de révéler que l’on compte plus d’hommes que de femmes parmi les malades.
Faut-il se réjouir de la situation de La Réunion par rapport à ses voisins ?
La communication sur le sujet est une arme essentielle pour lutter contre la propagation du Sida. Selon, l’ONU (Organisation des Nations-Unies) Madagascar compterait 56 800 personnes séropositives,  l’île Maurice 10 532, les Comores 460 et les Seychelles 376.
 
Les moustiques ne transmettent pas le Sida
 
Malgré les campagnes d’informations, les reportages sur le sujet, les articles de presse et l’éducation sexuelle dans les collèges les croyances ont la vie dure. L’observatoire régional de santé a révélé en Septembre dernier que lors d’une récente étude 30 % des Réunionnais interrogés pensaient, encore, que le Sida pouvait se transmettre par les piqûres de moustiques. D’autres restent persuadées que cette maladie peut s’attraper dans les toilettes publiques.
Dans ce même document (Voir par ailleurs) , les auteurs précisent : « 10% des personnes refuseraient de manger avec un personne atteinte du VIH et 25% ne laisseraient pas leurs enfants avec elle. C’est à cause de ce tabou que certaines personnes se font dépister trop tard et meurent ».
En 2014, à La Réunion le Sida fait toujours peur, cependant refuser de se faire dépister par crainte du regard des autres n’empêche pas la maladie de progresser. Pire, si vous êtes séropositifs sans le savoir, vous pouvez infecter d’autres personnes par ignorance volontaire. Ce premier décembre est une journée idéale, outre le dépistage du VIH, Sid’aventure propose des dépistages gratuits du diabète.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play