publicité

Une start-up réunionnaise à New York pour présenter " places "

L’entreprise Ansamb développe un produit très demandé sur Internet : pouvoir surfer et communiquer en toute confidentialité. Il sera présenté à New York à la mi décembre

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Il a pour nom « places » (à prononcer en anglais) il est en phase de test et parce qu’il ne demande pas accès à vos données personnelles au cours de son installation sur votre ordinateur ou smartphone, il est un produit original.
 
Ses concepteurs sont persuadé que « places » a un grand avenir et en font la promotion depuis plusieurs semaines
Ils ont présenté le logiciel à des dirigeants d’entreprises lors d’une réunion à Matignon et ils seront à New York à la mi décembre car leur travail a été remarqué par le journal Next Web.
 
En images avec Nathalie. Rougeau, Hakime Ali Saïd et Sully Grondin
En interview
  • Vigile Hoareau, directeur des produits - Entreprise Ansamb
  • Didier Hoareau, directeur général - Entreprise Aasamb
START UP REUNIONNAISE

 

Sur le même thème

  • économie

    La Réunion et la crise financière de 2007-2008

    Comment va la Réunion 10 ans après la crise ? Elle va mieux, après une décennie de récession selon le CEROM (les comptes économiques rapides pour l’Outre-Mer). Pour rappel la crise est partie des USA, avec la crise des subprimes c'est-à-dire du secteur des prêts hypothécaires à risque.

  • économie

    Impôts : la moitié des sites d'actuel pourrait fermer

    Des "points de contact" plutôt que des sites d’accueil spécialisés, près de 400 emplois menacés, et des difficultés à trouver des informations pour les contribuables, c’est le tableau que dépeint le syndicat Solidaires Finances Publiques si la réforme annoncée devait passer.

  • économie

    Saint-Pierre : le centre commercial des Casernes placé en liquidation judiciaire

    Le tribunal de commerce a prononcé ce jeudi la liquidation du centre commercial des casernes à Saint-Pierre. La centaine de salariés de l'hypermarché et de la galerie commercial se retrouve donc au chômage. Ils se sont retrouvés dans la salle du Kerveguen pour en savoir plus. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play