réunion
info locale

Les confidences d'Ingreed Mercredi avant Miss France 2015

miss france
Ingreed Mercredi officiel
En juin dernier, la belle Ingreed Mercredi a été élue Miss Réunion par tous les Réunionnais. Ce soir, elle remonte sur scène pour participer cette fois-ci à l’élection de Miss France 2015. Aura-t-elle la chance de se voir offrir cette couronne tant désirée et ainsi succéder à Flora Coquerel ?
Bonjour Ingreed, si vous deviez vous décrire en quelques mots, quels seraient-ils ?
Je suis déterminée, simple et adaptable. J'ai pour habitude d'aller jusqu'au bout des choses que j’entreprends, que ce soit par envie ou par obligation. Je ne fais pas dans la demi-mesure, soit je me donne à fond, soit pas du tout. Je suis Miss certes, mais je n'ai aucun problème à enfiler des baskets et à ne pas me maquiller si je dois courir pour une cause qui m'est chère.

Dans quel état d’esprit êtes-vous pour vivre cette soirée d’élection devant toute la population de la Réunion et de France ?
Je suis un peu stressée par rapport au fait que nous n'avons pas encore terminé toutes les chorégraphies et que nous ne sommes pas encore passées devant le jury. Mais je suis danseuse à la base, j'ai toujours aimé ce qui a un rapport avec la scène, c'est donc aussi très excitant. Il est vrai que les téléspectateurs, plus le fait que ce soit en direct, rajoutent une dose d'adrénaline.

Quelle a été la réaction de vos proches quand ils ont appris votre participation ?
Je suis plutôt sportive, je n'avais donc pas l'objectif d'être Miss, même si le côté « princesse » séduit forcément. C'est ma mère à vrai dire qui m'a poussée, tout est donc parti d'un coup de tête (rires). Mon père quant à lui, était forcément plus sur la retenue, le côté protecteur je pense, mais il a compris mon engagement.

Quels sont vos secrets de beauté ?
Je viens d'une île, alors forcément, le teint est très important pour nous ; j'utilise donc du jus de carotte pour avoir bonne mine. Je nourris aussi beaucoup mes cheveux avec de l'huile de coco et de l'huile d'olive que je fais en masque.

Est-ce que cela vous donne de la force de savoir que tous vos supporters vous suivent à la Réunion ?
Il faut dire que j’ai été élue Miss Réunion avant de participer au concours Miss France. Le soutien des Réunionnais est donc très important. C’est grâce à eux et pour eux que je suis là.

Avez-vous un message à adresser à vos supporters ?
J'aimerai juste leur dire que je compte sur eux et peu importe le parcours que je ferai, j'aimerais juste ne pas les décevoir. J'aimerais qu'ils soient toujours fiers de ce que je fais, car de A à Z je resterai moi-même.

Qu’appréhendez-vous le plus lors de ce concours ?
Le passage devant le jury tout d'abord car il s'agit de représenter la France et non plus seulement la Réunion. Quant au jour J, j'espère ne pas décevoir tous les gens qui m'ont soutenue jusque là et même si je ne remporte rien, j’espère qu'à mon retour à la Réunion, les gens ne me jugeront pas. Mais j’ai confiance en eux.

Quelle est la première chose que vous ferez si vous êtes élue Miss France ?
Avant tout, remercier tout ceux qui m'ont soutenue, c'est une formation compliquée et éprouvante et sans le soutien que nous recevons chaque jour, ce serait très dur car nous sommes vraiment à fleur de peau. Ensuite, lorsque j'étais enfant (de 3 à 5 ans), j'ai eu de gros problèmes de santé qui m'ont d'ailleurs obligés à venir en Métropole pour me faire soigner. C'était très dur, pour moi comme pour ma famille. J'aimerais donc m'associer à des causes en faveur des enfants malades, leur apporter un peu de bonheur mais aussi accompagner les familles dans la douleur.

Si vous êtes sacrée Miss France, que souhaiteriez-vous pouvoir apporter à ce titre en tant que Miss Réunion ?
A la Réunion, nous avons l'habitude de côtoyer beaucoup de monde et d'ethnies différentes. J'aimerais donc véhiculer des valeurs de tolérance et de respect pour chacun.

Le mot de la fin ?
Mi Aim A Zot (rires)
Publicité