réunion
info locale

2014 : année exceptionnellement chaude suite à un dernier trimestre record

météo
Chaleur, soleil
©Réunion la 1ère
2014 se place au second rang des années les plus chaudes depuis 1969 avec un dernier trimestre particulièrement chaud...
Selon Météo France, à La Réunion, malgré un dernier trimestre et un second semestre record (température moyenne globale la plus élevée depuis que Météo-France mesure les températures sur un nombre suffisamment représentatif de stations), l'année 2014 ne se classe qu'au 2ème rang des plus chaudes depuis 1969 (classement établi à partir de 6 postes homogénéisés et spatialement bien répartis entre les bas et les hauts sur l'île). 
 
L'écart à la normale1 1981-2010 s'élève à +0,7°C pour la température moyenne annuelle. L'année la plus chaude jamais enregistrée demeure 2011 pour 4 centièmes de degrés. 

Les températures maximales annuelles affichent un écart de +1°C par rapport à la normale (2ème rang également après 2011) alors que, pour les températures minimales, l'écart à la normale est plus mesuré (+0,4°C soit le 4ème rang sur 46 ans). 
 
Fait remarquable pour cette année 2014 : les Réunionnais n'ont jamais connu, dans les annales, une chaleur aussi forte lors des mois d'octobre  (+1,65°C par rapport à la normale), de novembre (+1,3°C) et de décembre (+1,3°C).
Températures La Réunion 1969 - 2014
©Météo France


Pour Gillot-Aéroport (début des mesures en 1953) et Le Port (début des mesures en 1969), 2014 est l'année la plus chaude jamais enregistrée alors que pour Pierrefonds-Aéroport, c'est la seconde la plus chaude depuis 1969 (après 2011).

Ci-dessous, les évolutions des anomalies de températures minimales et maximales quotidiennes (par rapport à la pseudo-normale 1981-2010) pour le poste de Gillot-Aéroport (période allant du 1er janvier au 31 décembre 2014) qui mettent en évidence les températures particulièrement élevées lors du dernier trimestre.

 

Températures La Réunion 2014

 


Publicité