Les intérêts moraux et matériels des fonctionnaires des Dom pris en compte

société
DOM
©D.R
Le dossier concernant la mutation des fonctionnaires originaires des outre-mer vient de connaître une avancée déterminante. Les centres d’intérêts moraux et matériels seront désormais pris en compte.
Le Créfom (Conseil Représentatif des Français d’Outremer), sous la plume de Patrick Karam se réjouit de la prise en compte des centres d’intérêts moraux et matériels de tous les fonctionnaires originaires des départements d’outre-mer. Désormais, ils pourront plus facilement obtenir leur mutation leur permettant de travailler dans leur département d’origine.

Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, souligne dans la réponse au président du Créfom qu’il a sais la DGAFP : « afin que soient analysées les modalités de la prise en compte de la qualité d’originaire pour l’ensemble de la fonction publique ».

En clair cette mesure demandée par Patrick Lebreton, député-maire de Saint-Joseph, en charge de rédiger un rapport sur ce sujet extrêmement sensible, est en passe d’être adoptée dans tous les services publics. Une mesure qui devrait réduire les temps d’attente des fonctionnaires domiens attendant de poursuivre leur carrière au « péï ».

Réponse Ministre de l'Intérieur Au CREFOM by Réunion 1ère Web