publicité

Les dépenses de santé de l’Etat et de l’Assurance maladie s’élevaient en 2013 à 2,6 milliards d’euros dans l’Océan Indien

A l’occasion de ses 5 ans, l’Agence de Santé de L’Océan Indien (ARS OI) publie le bilan de son action et les chiffres clés de la santé  à La Réunion et à Mayotte.

© ARS
© ARS
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
2,6 milliards d’euros pour l’Océan Indien soit : 2,38 milliards d’euros pour La Réunion et 199 millions d’euros pour Mayotte ce qui représente 1,4% des dépenses nationales en matière de santé.
Si les dépenses de santé sont moindre à La Réunion par rapport à la Métropole, l'île est plutôt mieux lotie en personnels, et dans une moindre mesure en infrastructures. Des efforts restent à faire pour l'accueil des personnes âgées et des handicapés
 
Le communiqué de l’ARS donne le détail des acteurs de la santé à La Réunion et à Mayotte

Les professionnels de soins de proximité.

 A La Réunion
En 2014, près de 5 600 professionnels travaillent dans le secteur libéral, dont 2 200 professionnels médicaux et environ 3 400 professionnels paramédicaux ou psychologues.

Si la densité globale des médecins(généralistes ou spécialistes – hors remplaçants) est inférieure à la métropole (270 pour 100 000 habitants contre 319 en 2014), elle est plus importante pour l’exercice libéral : 94 médecins pour 100 000 habitants contre 86.
De même, la densité de sages-femmes libérales est supérieure : 174 pour 100 000 femmes de 15 à 49 ans contre 134 en métropole.
Les infirmiers et les masseurskinésithérapeutes représentent 80% des effectifs des professionnels paramédicaux.
Les densités sont respectivement de 768 infirmiers pour 100 000 hab. (862 en métropole – hors remplaçants) et de 163 masseurskinésithérapeutes pour 100 000 hab. (123 en métropole).
La densité en mode d’exercice libéral, des infirmiers est de 191 infirmiers pour 100 000 hab. (contre 118 en métropole – hors remplaçants).
 
  A Mayotte
La présence de professionnels libéraux à Mayotte, quelle que soit la catégorie professionnelle concernée, est faible et très inférieure à la métropole.
La densité des médecins (généralistes ou spécialistes), salariés ou libéraux, est de 71 médecins pour 100 000 hab. (319 en métropole) dont 15 médecins pour 100 000 hab. en mode d’exercice libéral.
A l’inverse, la densité des sages-femmes est importante : 361 sages femmes pour 100 000 femmes âgées de 15 à
49 ans contre 134 en métropole. L’effectif des infirmiers représente près de 90% de l’effectif paramédical. La densité des infirmiers est de 308 infirmiers pour 100 000 hab. contre 862 en métropole (hors remplaçants)
 
Les hôpitaux et cliniques
 
  A La Réunion
Au 1er janvier 2014, 24 établissements de santé sont recensés dont 4 publics et 20 privés.
Ceci représente 56 structures réparties sur l’île dont 6 maternités.
Depuis 2012, le département est doté d’un Centre Hospitalier Universitaire couvrant deux sites (Nord et Sud).
La prise en charge hospitalière, tous secteurs confondus, mobilise à La Réunion environ 11 200 personnels dont 1 500 personnels médicaux.
Les taux de recours standardisé 2013 sont supérieurs à La Réunion pour la médecine (1 606,4 séjours pour 10 000 habitants, contre 1 530,9 en France entière), et l’obstétrique (255,9 contre 198,5) mais inférieurs pour la chirurgie (806,9 contre 969,6).
 
  A Mayotte
Le Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) est, à l’exception d’un centre privé de dialyse, le seul offreur de soins hospitaliers du territoire ; l’importance de son activité externe compense en partie la faiblesse de l’offre de ville.
Au delà du site principal de Mamoudzou, il gère des dispensaires, et des centres de référence.
 
Les établissements médico-sociaux
 
  A La Réunion
L’accompagnement des personnes âgées ou handicapées à La Réunion concerne près de 5 700 bénéficiaires et mobilise près de 3 700 personnels.
L’offre médico-sociale (sous compétence ARS) accuse encore un retard par rapport à la métropole (STATISS 2014) :
  • > enfants handicapés : 8,1 places pour 1 000 jeunes âgés de moins de 20 ans contre 9,4en métropole
  • > adultes handicapés : 3,25 places pour 1 000 adultes âgés de 20 à 59 ans contre 5 enmétropole
  • > personnes âgées : 56 places pour 1 000 personnes âgées de 75 ans ou plus contre 117 en métropole
 
  A Mayotte
Le secteur médico-social est récent, avec des capacités en 2014 encore très limitées par rapport aux besoins :
  • > enfants handicapés : 281 places pour enfants handicapés
  • > adultes handicapés : 6 places médicalisées.
Cet équipement se déploie depuis 2010

Sur le même thème

  • santé

    Cancers de la peau : 5 fois plus de cas en 10 ans

    C’est la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau. L’occasion de rappeler l’importance d’un suivi dermatologique régulier. À La Réunion, le nombre de cas de cancers de la peau a été multiplié par 5 en dix ans.

     

  • santé

    Dengue : 1 217 cas confirmés entre le 29 avril et le 5 mai

    1 217 cas confirmés du 29 avril au 5 mai contre 1 322 la semaine précédente, les chiffres semblent légèrement diminuer. L'épidémie de dengue reste forte et concerne toujours l'ensemble de l'île. Si le Sud reste un foyer persistant, le nombre de contaminations dans l'Ouest et le Nord est en hausse.

  • santé

    Rougeole : deux médecins contaminés par le virus au CHU de Bellepierre

    C’est une information révélée par Imaz Press Réunion. Deux médecins du CHU de Bellepierre ont été contaminés par des patients porteurs de la rougeole. Les médecins pourraient-ils à leur tour avoir transmis le virus à d’autres malades ? Les autorités sanitaires sont aujourd’hui en alerte.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play