Contrôles de vitesse à la sortie de "Fast and Furious 7" : l'exemple Réunionnais fait des émules

cinéma
Fast and Furious 7
©Fast and Furious 7
71 procès verbaux, dont 3 pour grands excès de vitesse, ont été dressés par les gendarmes à la sortie de la projection de Fast and Furious 7 à Sainte-Marie samedi dernier. Une opération qui a fait le buzz sur la toile où de nombreuses voix s'élèvent pour réclamer qu'on copie l'exemple Réunionnais.
La vitesse est le sujet central du film "Fast and Furious 7". Les stars y conduisent des bolides rutilants et enchaînent les cascades spectaculaires dans ce 7ème volet de la saga américaine.
 
Samedi 4 Avril 2015, pour limiter les envies des spectateurs de se prendre pour des héros du film, les gendarmes ont participé à une opération de sensibilisation. Exposition de bolides tunés, discussion avec les spectateurs sur les conséquences de la vitesse au volant, jeux vidéos et lavage de voitures étaient organisés devant le Cinépalmes de Sainte-Marie.
 
Des opérations de sensibilisation suivies par un contrôle de vitesse plus classique organisé par les militaires, de 22 heures à 1 heure du matin le dimanche. Au final, 71 excès de vitesse constatés, avec des pointes à 154, 157 et 164 km/h… sur une route limitée à 110.
 
En Belgique et en France ces résultats ne sont pas passés inaperçus. Des voix s’élèvent sur le site de sudinfo.be pour exiger des contrôles systématiques à la sortie des cinémas quand un film fait l’apologie de la vitesse. D’autres estiment qu’il faut intégrer un avertissement pour rappeler qu’il s’agit d’une fiction et non de la réalité.

Parmi les réactions des internautes : Nassimah Dindar, présidente du conseil départemental

124 excès de vitesse, 13 alcoolémies positives : bien que prévenus des contrôles, les automobilistes réunionnais n’ont guère été respectueux du code de la route en ce long week-end pascal. Et plus de la moitié des excès de vitesse constatés l’a été suite à la projection du film « Fast and Furious 7 »… Une fatalité ?