Piton-de-la-Fournaise : activité intense. Une éruption toujours possible

volcan
Cratère Bory
Cratère Bory, piton de la Fournaise ©OVPF
L’activité souterraine de La Fournaise ne faiblit pas. Depuis le début de ce mois de Mai 2015, les sismographes de l’observatoire enregistrent quotidiennement une vingtaine de petits séismes. Les volcanologues ont  également observé une déformation du cône sommital.
Une nouvelle éruption du piton de La Fournaise est possible. Toutes les données enregistrées par les volcanologues de la Plaine-des-Cafres sont à la hausse. Dans le bulletin du 13 Mai 2015, ils notent une augmentation des séismes volcano-tectoniques sommitaux et profonds et ont enregistré 244 éboulements dans le cratère Dolomieu. Si l’on associe ces différents indices à l’observation de la déformation de la base du cône sommital, déformation qui s’accélérait ces derniers jours avant de subitement ralentir, il est sensé d’envisager une éruption.
 
Les gaz parlent
 
Les spécialistes précisent dans ce bulletin un enrichissement en CO2 des gaz s’échappant des fumerolles. Ils soulignent pour les initiés : « une tendance modérée à l’augmentation des rapports CO2/H2O, CO2/H2S et CO2/SO2 », et de conclure : « Ces tendances pourraient suggérer une augmentation du transfert en fluides magmatiques vers des niveaux superficiels ».
Si les signaux se confirment dans les faits, le piton de la Fournaise offrirait sa seconde éruption de l'année.