réunion
info locale

Le boycott des Comores compromet l’avenir des jeux des îles

jioi réunion 2015
France Océan Indien
©Eric Brugalle
La délégation comorienne, venue pour les 9ème jeux des îles, quittera La Réunion en fin de journée. Un départ et un boycott qui compromettent l’avenir de cette compétition.
Les 9ème jeux des îles de l’océan Indien seront-ils les derniers ? Cette question est sur toutes les lèvres après l’incident qui a eu lieu lors de la cérémonie d’ouverture et le départ de la délégation des Comores.
 
Samedi, les sportifs mahorais sont entrés sur le stade Paul-Julius Bénard de Saint-Paul derrière les Réunionnais, le drapeau bleu-blanc-rouge et l’inscription France océan-Indien.
 
Il n’en fallait pas plus pour provoquer un incident diplomatique. Immédiatement, les dirigeants comoriens demandaient à leurs athlètes de sortir du stade.

Une 10ème édition incertaine 

Malgré des tentatives d’apaisement, les négociations ont achoppé et la délégation de l’archipel quittera le département ce mardi 4 Juillet 2015 en fin de journée.
 
La réaction comorienne n’a pas laissé Maurice et les Seychelles indifférentes. Les deux pays ont apporté leur soutien aux partants.
 
Les organisateurs sont confrontés à une seconde difficulté. Les prochains jeux devaient être organisés dans l’archipel comorien. Quid désormais de la 10ème édition.
 
Deux positions diamétralement opposées
 
L’Etat français par la voix de son ministre des sports a rappelé que Mayotte est devenue le 101ème département de la France. A ce titre, les athlètes doivent défiler derrière la bannière tricolore et recevoir leurs éventuelles médailles d’or au son de la marseillaise.

Reportage : Ali-Saïd Hakime 

 
Les Comores, elles, désirent que l’on respecte la charte des JIOI. Le texte stipule que lors de ces compétitions, les Mahorais défilent derrière le drapeau des jeux des îles et se voient remettre leur titre au son de l’hymne de la compétition.
 
Le COJI rejoint cette position, mais l’Etat français principal et quasiment unique bailleur de fonds pour cette compétition acceptera-t-il de revoir sa position ? La réponse dans les prochains mois…

Communique´ by Réunion 1ère Web

 

Publicité