réunion
info locale

Drapeau arraché : le ministre des sports de Madagascar demande des excuses publiques

JIOI Réunion 2015
Ministre des sports de Madagascar
©L'Express-de-Madagascar
L’affaire du drapeau arraché des mains de la coureuses malgaches sur le podium fait des vagues. Le ministre, de la jeunesse et des sports de la Grande-ile, exige des excuses publiques.
Le CIJ (Conseil international des Jeux) a décrété mardi l’arrêt des hymnes et la suspension de la montée des couleurs lors de la remise des médailles. Ce texte ne stipulant pas que les compétiteurs n’avaient plus le droit de brandir la bannière de leur pays, des athlètes sont montés sur le podium un drapeau à la main.
 
Mardi toujours, une bénévole a cru bien faire en venant arracher des mains le drapeau malgache de la vainqueur du 3000 steeple, lors de la remise des médailles sur le stade Paul-Julius-Bénard de Saint-Paul.
 
Cette démarche, très contestée par le public, donne lieu à un nouvel incident diplomatique. Jean Anicet Andriamosarisoa, ministre de la jeunesse et des sports est monté au créneau et exige des excuses publiques révèle l’Express-de-Madagascar.
Un couac supplémentaire qui s’additionne sur la déjà longue liste des incidents
La lettre du ministre
©D.R

 

Publicité