MH370 : l’examen du flaperon trouvé à Saint-André est terminé

catastrophes aériennes
MH370 a Saint-André
©Réunion la 1ère
Les ingénieurs toulousains, en charge de l’étude du flaperon trouvé sur le littoral de Saint-André, ont terminé leurs investigations. Aucune confirmation n’a pu être obtenue des autorités françaises en charge de l’enquête.
Les autorités australiennes suivent avec attention les analyses effectuées sur le flaperon découvert sur la plage de galets de Saint-André le 29 Juillet 2015.
Elles nous apprennent que les ingénieurs en aéronautique de Toulouse, spécialisés dans l’étude des débris d’avions accidentés lors de crashs, viennent de terminer la première phase de leurs recherches nous apprend Le Figaro.
 
Pour l’instant rien n’a filtré de leurs observations. Les autorités françaises gardent le silence et se refusent à tout commentaire. Seule certitude, ce flaperon, transféré de La Réunion à Toulouse le 5 Août 2015, correspond à un élément mobile d’une aile de Boeing 777. Un modèle d'avion correspondant à celui de la Malaysian Airlines disparu dans des circonstances inexpliquées en Mars 2014 avec 239 passagers à son bord.

L'agence Reuters est la première agence de presse à avoir diffusé l'information 

MH370 by Réunion 1ère Web

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live