COP 21 : La Réunion, un exemple, dans la gestion des énergies renouvelables

cop 21
Ferme Photovoltaïque de La Réunion
©EDF
La Réunion sera citée en exemple lors de la COP 21 qui se tiendra à Paris du 30 Novembre au 11 Décembre 2015. Localement, EDF a développé un programme informatique de gestion des stocks en fonction des prévisions météos nous apprend Futura-Science
Mafate, cirque ravitaillé par hélicoptère, inaccessible en voiture, vit l’énergie renouvelable depuis longtemps. Le carburant alimente encore des groupes électrogènes mais, les panneaux solaires sont omniprésents.
Plus bas, dans l’Est de l’île, des éoliennes sont implantées au milieu des champs de cannes. Leurs hélices tournent au rythme des alizés et fournissent là aussi de l’électricité propre.
Le problème pour EDF était de gérer cet approvisionnement qui dépend de la météo.
 
Les prévisions météo pour gérer les stocks
 
Pour tenter d’avoir une exploitation intelligente de ces sources d’énergies, un logiciel météorologique régule l’utilisation de cette électricité verte. Les absences de vent ou de soleil sont anticipées. De même quand, tous les paramètres indiquent qu’il va faire beau ou qu’Eole sera très présent l’énergie propre est intégré au réseau général permettant de faire des économies substantielles sur le carburant.
Le vent, le soleil, l’hydraulique, la bagasse sont largement exploité par EDF dans la production électrique locale en attendant l’arrivée de la géothermie ou des houlomotrices. Deux autres solutions, deux autres projets, qui sont déjà étudiées sur l’île de La Réunion…