réunion
info locale

Les charrettes à bœuf ont repris du service pour la fête de la canne à Saint-Louis

vie locale
20151129 Boeuf
©Reunion1ere
La fête de la canne à Saint-Louis annonce la fin prochaine de la campagne sucrière. Autrefois les charrettes à bœuf servaient à transporter la canne à l’usine. Elles ont laissé la place aux tracteurs.
Les charrettes sont aujourd’hui utilisées pour quelques mariages ou pour les promenades touristiques.
Autrefois c’était le seul moyen que le petit planteur avait pour transporter ses cannes à l’usine. Elles sont maintenant remplacées par les tracteurs appelés « charet koméla » (Traduction : charrette d’aujourd’hui, tracteur tirant une remorque).

Une association œuvre pour protéger ce patrimoine. Il faut garder les charrettes en bon état, avoir des bœufs dressés à cette activité, et surtout avoir des charretiers capables de diriger l’attelage.
Une activité qui se transmet de père en fils.  Il faut connaître les ordres à donner pour bien se faire obéir.
 
En images avec Emilie de Balmann, jacques payet et Jean-Pierre Picard
En interview
  • Jacky, charretier
  • Jean-Claude Ossana, président de l’Association des charretiers et planteurs de Bois de Néfles Coco

 

Publicité