publicité

Antony Bigoni, soldat réunionnais, inhumé ce dimanche, chez lui, à Cilaos.

La dépouille du soldat Antony Bigoni arrive ce matin matin à l’aéroport de Gillot. Il sera inhumé demain, dimanche 6 décembre, au cimetière de Cilaos.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Réunion 1ère
  • Publié le
Un soldat réunionnais a été retrouvé sans vie dans son appartement en métropole dimanche dernier. Une mort qui serait due à l’absorption de médicaments. Antony Bigoni, originaire de Cilaos, avait 27 ans et s’était engagé dans l’armée il y a 9 ans. Depuis 4 ans, il servait au premier régiment de chasseur parachutiste à Pamier, dans le sud-ouest de la France…
L’année dernière, après avoir mené de violents combats au Mali et en Centrafrique, le soldat a souffert de stress post traumatiques. Cela faisait huit mois qu’il était sous traitement mais sans résultat. Depuis trois mois, il appelait aussi, régulièrement ses parents à la Réunion.
Le reportage de Laurent Pirotte
Antony Bigoni, soldat réunionnais, inhumé ce dimanche, chez lui, à Cilaos.

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play