publicité

Péniel Acapandié, handballeur réputé, recherché pour des casses

Les investigations dans l’affaire « Govindamal » mènent les enquêteurs vers Péniel Acapandié. Le handballeur est suspecté d’avoir participé à un ou plusieurs vols de coffres forts selon le Journal de l’Ile. 

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les gendarmes de la section de recherche de La Réunion souhaitent entendre Péniel Acapandié. Ce handballeur, connu localement, officiait l’an dernier dans les rangs de l’équipe de Saint-Pierre. En contrepartie de son talent, il avait décroché un poste d’employé municipal. Ce job n’était pas manifestement pas suffisamment payé pour ses besoins car, il aurait participé à des casses de coffres forts dans le Sud de l’île pour arrondir ses fins de mois.
 
Des casses sur ordre

Début Octobre 2015, Gérard Govindamal est interpellé à l’aéroport Roland-Garros alors qu’il s’apprête à quitter l’île en compagnie de son épouse. L’entrepreneur saint-pierrois et son épouse sont immédiatement placés en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur plusieurs casses de coffres forts. L'homme est depuis en détention provisoire. Deux complices, employés du suspect, sont tombés. Ils auraient reconnu avoir agi sur les ordres de leur patron.
 
De trafic de stup au casse ?
 
Placés en détentions provisoires, les casseurs déjà démasqués se sont mis à table. Les armoires blindées ont été retrouvées au fond de l’eau dans une crique du Sud. Des noms sont également sortis lors des auditions dans le bureau du juge d'instruction. Dernièrement l’un des mis en examen aurait parlé d’Acapandié, le caïd de Basse-Terre. Le handballeur n’est pas un inconnu de la justice. Il a déjà été incarcéré et condamné pour trafic de cocaïne en 2009. En 2013, il  a été mis en examen pour une nouvelle affaire de stupéfiant.
 
Le handballeur serait en cavale
 
Cette fois, il est soupçonné dans un domaine très éloigné du trafic de « stup ». Son nom est évoqué dans cette énorme affaire de casse qui aurait rapporté plusieurs milliers d’Euros à leurs auteurs. Selon le Journal de l’Ile il serait actuellement en cavale, pourtant du côté de Basse-Terre des voisins du sportif affirment le voir régulièrement.
Seule l’audition de l’intéressé pourra lever les interrogations sur sa participation ou non à ce dossier…

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play