publicité

Le taux de cancer cutané triple tous les dix ans à La Réunion

Au moment où le soleil passe au zénith, le risque de développer un cancer de la peau est encore plus important, si la protection contre les UV n'est pas suffisante.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Le Soleil passe à la verticale de La Réunion en décembre et en janvier du 14 au 16. Il est alors au zénith. Le thermomètre  grimpe et Météo France à La Réunion affiche des indices UV impressionnants.

Indice UV pour le samedi 16 janvier. Au delà de 10 le risque est extrême. © capture d'écran Météo France
© capture d'écran Météo France Indice UV pour le samedi 16 janvier. Au delà de 10 le risque est extrême.


Il faut être alors très vigilant.
Le rayonnement solaire est plus intense sous les tropiques que dans les régions tempérées alors que les produits solaires de protection sont les mêmes à La Réunion, qu'en Métropole.
Selon les dermatologues les crèmes de protection sont inefficaces entre midi et 16h sous les tropiques.
Les dermatologues conseillent de porter des vêtements et des chapeaux pour éviter les brûlures du Soleil et les dégâts causés par les ultraviolets.
Sur les parties découvertes, ils conseillent d’utiliser les crèmes solaires, à appliquer abondamment toutes les 20 minutes à la plage ou en montagne… pour éviter les coups de soleil qui développeront des cancers cutanés, 10 à 15 ans plus tard
 
En images avec Céline Rolland et Rodolfo Ozan

Se protéger du Soleil pour éviter le cancer cutané



 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play