réunion
info locale

A la découverte de Petite-Île en 5 vidéos

carte postale
Petite-Île
©Réunion 1ère
A La Réunion, Petite-Île se fait discrète parmi les villes du sud, sans doute pour préserver sa tranquillité. Principalement agricole, cette commune est aussi résidentielle. Un grand nombre de ses habitants va travailler à Saint-Pierre ou à Saint-Joseph.
Pourquoi cette commune s'appelle t-elle Petite-Île ? Présentation avec David Couanon, Laurent Pirotte, Valérie Rubis, Jean-Pierre Picard
Reportage : David Couanon - Laurent Pirotte - Valérie Rubis
A Petite-Île, il y a près de 320 exploitations agricoles. Une densité qui en fait une des communes les plus cultivées de La Réunion. Elevage, canne à sucre, et une très forte variété de maraichers, impossible de séparer Petite-Île de son agriculture. Et pour permettre à tous ce petit monde de s'organiser et valoriser ces produits, les agents de la chambre d'agriculture sont sur le terrain toute la journée et apportent quotidiennement aux maraîchers leur aide technique et commerciale.
En interview :
  • Patrice Dijoux, Maraîcher
  • Georges Dérand, Technicien maraîchage - chambre d'agriculture
  • Christophe Hoarau, Maraîcher
  • José Fontaine, Technicien territoire - chambre d'agriculture
  • Antoine-Mico Baré, Maraîcher
  • José Fontaine, Technicien territoire - chambre d'agriculture
Reportage : David Couanon - Jean-Pierre Picard
Les productions maraichères, point fort de la Petite-Île. Cette commune du sud a connu l'âge d'or du vétiver entre 1958 et 1993, avec à cette époque une grosse production d'huile essentielle. Une famille d'origine chinoise tenait la distillerie la plus rentable de l'île....
En interview :
  • Enis Rockel, Historien - Guide conférencier
Reportage : David Couanon - Jean-Pierre Picard
A Petite-Île, il y a un petit bout de rocher, un îlot, que bien peu de gens ont l'occasion d'approcher. Une zone naturelle exceptionnelle préservée comme nous l'explique David Couanon.
En interview :
  • Christophe Lavergne, responsable environnement - Mairie de Petite-Île
Reportage : David Couanon - Jean-Pierre Picard
Tout le monde peut la voir au bord de la route nationale, la chapelle saint Marguerite-Marie a Petite-Île vient d'être classée monument historique.
Parfois connue sous le nom de chapelle des 3 sans hommes elle doit son existence à la ferveur de 3 sœurs. Adèle, Margueritte et Valentine Payet, 3 sœurs qui ont marqué la mémoire des petit-ilois.
Reportage : David Couanon - Jean-Pierre Picard

 

Publicité