publicité

Le contrôle d’un restaurant suspecté de travail illégal

Il s’agit d’une des fraudes sociales les plus courantes : employer du personnel sans le déclarer.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Le Comité opérationnel départemental anti fraude (CODAF) avait annoncé en début de semaine que la traque à la fraude allait redoubler. 
Le constat avait été fait : le nombre de fraudes en 2015 avait doublé par rapport à 2014… tout simplement parce que les contrôles avaient été plus nombreux. Il suffisait donc de contrôler plus, pour faire tomber les fraudeurs.

Comment se déroule un contrôle ?
 
Les inspecteurs  du travail interviennent de façon inopinée. En général sur dénonciation.
Ils commencent par interroger l’ensemble des salariés présents dans l’entreprise. Rechercher s’ils ont un contrat de travail, s'ils sont déclarés à la Sécurité sociale, et sur le montant du salaire perçu.
Les inspecteurs s’adressent ensuite aux employeurs et  vérifient notamment  le registre du personnel qui doit être à jour et disponible sur le lieu du travail.

En images avec Rahabia Issa

A la recherche du travail illégal

 

Sur le même thème

  • social

    Journée morte à Bois-Rouge

    Bois Rouge au ralenti ce mardi, les planteurs ont appelé à une journée morte. Ils n'ont pas livré leurs cannes à l'usine en signe de soutien à Dominique Gigan, le président de la FDSEA incarcéré depuis la semaine dernière

  • social

    Réforme des retraites : mobilisation unitaire des syndicats à La Réunion

    Les opposants à la réforme des retraites sont rassemblés devant la préfecture de Saint-Denis ce samedi 21 septembre depuis 10h. Une action unitaire à La Réunion, contrairement à ce qui se passe  au niveau national. Un défilé est également prévu le mardi 24 septembre.

  • social

    SIDR : vers la fin du paiement des loyers en espèces ?

    Est-ce la fin du paiement des loyers en espèces ? La plupart des agences de la SIDR ne l’accepterait plus d’ici le 1er octobre, écrit le bailleur social dans un courrier adressé à ses locataires. Seule possibilité : l’agence du Port. La CNL monte au créneau.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play